Football: Il fait neuf fois le tour de la Terre pour le Racing club de Strasbourg

SPORTS Le supporter strasbourgeois Grégory Walter raconte dans un livre comment il n’a manqué aucun match du Racing en 13 saisons…

Alexia Ighirri

— 

Football: Grégory Walter fait neuf fois le tour de la Terre pour le Racing club de Strasbourg. Il le raconte dans un livre. (Photo d'archives, déplacement à Rodez un mercredi soir de janvier 2011 pour la première victoire à l’extérieur en championnat depuis 17 mois)
Football: Grégory Walter fait neuf fois le tour de la Terre pour le Racing club de Strasbourg. Il le raconte dans un livre. (Photo d'archives, déplacement à Rodez un mercredi soir de janvier 2011 pour la première victoire à l’extérieur en championnat depuis 17 mois) — Grégory Walter

Vendredi, il était à Clermont où il a assisté au match nul du Racing (0-0). Avant, il était à Tours, Ajaccio ou Orléans et bien évidemment au stade de la Meinau, « où je suis tellement chez moi », pour les matchs à domicile.

C’est simple, Grégory Walter, 34 ans, n’a pas manqué un match de football du RCSA depuis… 13 ans ! C’est ce que ce supporter strasbourgeois raconte dans son livre Neuf fois le tour de la Terre pour mon club, qui vient tout juste de paraître.

« Plus très très loin de la névrose »

Neuf fois le tour de la Terre, c’est l’équivalent de tous ces kilomètres parcourus pour un soutien sans faille. « On n’est plus très très loin de la névrose, rigole Grégory Walter. Je me demande comment je réagirais si je loupais un match. »

C’est sur « un coup de tête » il y a un an, qu’il a décidé de coucher sur papier toutes ces anecdotes accumulées au cours des années. « A titre personnel, c’est un défi. J’ai un bac S et travaille dans l’industrie, mais j’ai des affinités avec l’écriture », poursuit-il.

Outre la volonté de faire découvrir sa passion pour le Racing et son mode de vie, le Strasbourgeois entend aussi « donner une autre image des supporters. C’est le moyen de faire vivre des choses de l’intérieur, parce qu’il y a beaucoup d’a priori sur les supporters ».

A la Meinau depuis petit

Lui est tombé dedans enfant, allant régulièrement à la Meinau avec ses parents. Le point de départ de sa ferveur pour le Racing ? Sans doute le match de barrages remporté par Strasbourg contre Rennes en 1992 : « J’avais 10 ans à l’époque et il y avait une ambiance indescriptible. Ce sont des émotions ancrées en moi jusqu’à la fin de mes jours », se souvient le supporter.

Depuis, il s’en est passé des choses pour Grégory Walter. Depuis les tribunes, il a vu des victoires et des montées, des défaites aussi et la rétrogradation… Sur le plan plus personnel, « j’y ai rencontré ma femme », sourit-il. Les déplacements se font alors à deux puis à trois avec leur enfant, et même bientôt à quatre. « Pour notre premier enfant, ma femme avait accouché la veille d’un déplacement, raconte Grégory Walter. Mais elle m’avait dit d’aller voir le match à Bourg. » A partir de là, la logistique du supporter a quelque peu évolué : fini le bus de l’association, place à la voiture ou le train.

Préface de Marc Keller

Le livre, tiré à 1.200 exemplaires et préfacé par le président du club Marc Keller, est en vente au stade de la Meinau lors des matchs à domicile, mais aussi par correspondance via Facebook ou à neuffoisletour@gmail.com.

Des exemplaires sont-ils réservés aux footballeurs strasbourgeois ? « Si j’en ai l’occasion, je l’offrirai à Felipe Saad parce qu’il est très porté sur la lecture. Et puis à David Ledy (ancien joueur évoluant désormais à Martigues) parce qu’une part de mon livre est dédiée à la partie amateur et pour le remercier d’être resté au club à ce moment-là ». Et Grégory Walter, lui aussi, était resté là.