Strasbourg se dote de la première consigne de retrait de colis de France à la descente du tram

INNOVATION Avec son installation à la station Rotonde, Strasbourg est la première ville de France à se doter d’une consigne de retrait de colis de La Poste sur son réseau de transports urbains…

Bruno Poussard

— 

Sécurisée, la borne de retrait de colis est accessible 7 jours sur 7.
Sécurisée, la borne de retrait de colis est accessible 7 jours sur 7. — B. Poussard / 20 Minutes.

Qui n’a jamais mis une semaine à récupérer son colis après la réception d’un avis de passage de son postier ? Ces galères, désormais, sont peut-être pourtant terminées. Parce qu’une borne de retrait est désormais accessible 24h/24 et 7j/7 à la descente du tram ou du bus strasbourgeois, à l’ arrêt Rotonde. Une première en France sur un réseau de transports urbains !

>> A lire aussi : Vous pourrez bientôt passer le code de la route avec La Poste

Proposée par la branche nouveaux formats de Pickup, filiale de La Poste, l’idée a vite été acceptée par la ville et la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), pour faciliter la vie des usagers. S’insérer au milieu de leurs déplacements sans en créer un de plus. « Et il n’y a pas de perte de temps », se réjouit Jean-Philippe Lally, le directeur de la CTS, à propos de ces avantages également environnementaux.

C'est La Poste, via sa filiale Pickup, qui a mis en place ce service en partenariat avec la CTS.
C'est La Poste, via sa filiale Pickup, qui a mis en place ce service en partenariat avec la CTS. - B. Poussard / 20 Minutes.

Première consigne aux côtés de 50 points relais

Seul point relais accessible 365 jours par an au milieu de la cinquantaine déjà existante à Strasbourg (comme la consigne du centre commerciale des Halles), ces 75 casiers de tailles différentes permettent aux usagers qui le choisissent à la commande de leur achat sur Internet de récupérer leur colis dans les trois jours à la Rotonde, sans que la sécurité ne soit oubliée.

>> A lire aussi : La police veille sur la Poste à Strasbourg

« C’est un pôle d’échange qui s’est d’ailleurs rapidement imposé, entre les trams A et D, les quatre lignes de bus, l’accès en voiture – comme c’est aussi à la sortie de l’autoroute –- par le parking puis la station Velhop, rebondit Alain Fontanel, premier adjoint au maire. C’est un carrefour de flux très important de la ville, proche du centre qui plus est. »

D’autres ouvertures de consignes déjà en projet

Obligée de se renouveler devant la baisse du courrier et l’augmentation des colis, La Poste a déjà d’autres ouvertures de points de retraits à la descente du tram en tête. « Ces consignes interviennent en complément, offrent une option supplémentaire au client, et nous permettent d’être présents où le commerçant n’est pas », liste Raphaël Bugelli, de Pickup.

Pour aller retirer ses colis, il suffit de se munir du code reçu par SMS.
Pour aller retirer ses colis, il suffit de se munir du code reçu par SMS. - B. Poussard / 20 Minutes.

Si, comme en banlieue parisienne, des discussions sont entamées avec la SNCF, un autre point situé en extérieur va d’ores et déjà bientôt ouvrir à l’Esplanade, à deux pas des facultés strasbourgeoises. « Pour le reste, le futur dépendra du taux d’utilisation de celui-là, conclut Anne-Marie Jean. Une ou deux autres pourraient rapidement voir le jour, on y croit. »