Strasbourg : Grosse attente pour les skate-parks

LOISIRS Le nouveau skate park de Vendenheim tout juste inauguré fait des envieux dans le monde la glisse…

Gilles Varela
— 
Strasbourg le 18 septembre 2016. Nouveau skate park de Vendenheim.
Strasbourg le 18 septembre 2016. Nouveau skate park de Vendenheim. — G. Varela / 20 Minutes

Ils viennent de partout, de toute l’agglomération et parfois de plus loin. Même s’il n’est pas très grand, le skate park de 800 m2 et ses 300 m2 de structures a été inauguré dimanche à Vendenheim sous une pluie qui a interdit les démonstrations prévues. Un skate park qui semble emballer les réseaux sociaux, toujours précurseurs pour dénicher et faire tourner les lieux de glisse, trop rares au vu de la demande.

 

Un projet partagé

Conçu et imaginé en collaboration avec une société Suisse spécialisée, Vertical technik, le skate park présente deux parties, une pour le « flow » (les courbes) et l’autre pour le street, (structures urbaines). « C’est un peu serré pour le BMX ou le roller, mais c’est parfait pour le skate et la trottinette », précise Benjamin Berthelon, président de l’association des sports extrêmes de Vendenheim, spécialement créé pour faire aboutir le projet et gage de sérieux pour les créanciers.

Strasbourg le 18 septembre 2016. Nouveau skate park de Vendenheim.
Strasbourg le 18 septembre 2016. Nouveau skate park de Vendenheim. - G. Varela / 20 Minutes

 

« Donner des idées aux autres communes »

Car, si la demande de lieux de glisse sur toutes les communes de l’agglomération est forte, peu de projets concrets arrivent à voir le jour. Et il a fallu la détermination des jeunes de Vendenheim pour convaincre l’exécutif sur l’utilité de leur projet mais aussi et surtout pour trouver les fonds nécessaires, soit 152.000 euros. « Avant il y avait des structures vieillissantes, dangereuses et bruyantes. Il avait des conflits aussi avec les scooters, les gens qui laissaient des bouts de verre. Maintenant il y a deux caméras de surveillance, le lieu est propre, respecté et on va y veiller », promet Jean-Baptiste membre de l’association. « Et puis c’est moins bruyant car tout est en ciment, intégré. Ce ne sont pas des structures modulables qui résonnent et embêtent les riverains », ajoute Benjamin Berthelon. « Et on ne sait jamais. Cela va peut-être donner des idées aux autres communes alentour », lance plein d’espoir un skateur strasbourgeois.

>> A lire aussi: Les pros de la glisse vont se la jouer au 10e NL Contest

Un skate park pour tous

Si le skate park n’a pas l’envergure de celui de la Rotonde à Cronenbourg, qui reste le lieu de glisse incontesté de l’agglomération et des NL Contest, la nouvelle surface autorise tous les tricks (figures), même s’il ne permet pas vraiment de prendre de la vitesse, assure les riders. Ouvertes à tous, les structures permettent un apprentissage progressif et c’est encore là un argument mis en avant par l’association de sport extrême qui donne pour les licenciés des cours d’initiation.

Alors à quand un skate park dans le centre de Strasbourg ? Si la question est posée par de nombreux ados roulants, elle n’a, pour l’instant, pas de réponse.