Strasbourg: Comment ne pas s'ennuyer aux Journées du patrimoine

LOISIRS Les Journées européennes du patrimoine se déroulent les 17 et 18 septembre… 

Alexia Ighirri

— 

Comment ne pas s'ennuyer pendant les Journées du patrimoine à Strasbourg. (Illustration)
Comment ne pas s'ennuyer pendant les Journées du patrimoine à Strasbourg. (Illustration) — FAYOLLE PASCAL/SIPA

Les visites guidées traditionnelles ne sont pas vraiment votre genre ? Vous avez tendance à considérer les Journées européennes du patrimoine (les 17 et 18 septembre) comme une sortie en famille un peu barbante ? 20 Minutes a pensé à vous et vous propose de (re) découvrir le patrimoine strasbourgeois de façon un peu plus fun. Suivez le guide.

Le patrimoine au bout des doigts. Plutôt que de regarder les monuments, retroussez vos manches. Deux ateliers sont proposés place de la Cathédrale et vous invitent à vous mettre dans la peau d’un architecte. D’abord en construisant sa propre cathédrale en dessinant le croquis de l’édifice religieux selon les consignes d’un évêque un peu farfelu… Mais aussi en réalisant son petit tableau en bois en 3D du quartier de la Neustadt grâce à la découpe laser.

Le patrimoine dans l’objectif. Expérience originale à l’occasion de ces journées avec cette séance photo « Belle époque » aux archives de la ville et de l’Eurométropole où il est possible de poser, en tenue d’époque ou non, pour être réincrusté dans une photo ancienne. Vous recevrez le résultat dans votre boîte mail.
Si vous préférez être de l’autre côté de l’appareil, un concours photo baptisé « Ma Neustadt » est proposé aux Strasbourgeois. A vous de partager en une prise de vue les liens que vous avez tissés avec le quartier impérial.
Un regard décalé sur le patrimoine de la capitale alsacienne est aussi à découvrir au Centre chorégraphique de Strasbourg : celui de HK Visuals dans son exposition de photographies mettant en scène des danseurs, gymnastes et athlètes dans différents sites emblématiques de la ville.


Le patrimoine dans les oreilles. Des promenades sonores (un audioguide imaginé par les habitants de Strasbourg) dans la Grande-Ile et à la Neustadt seront proposées par la compagnie Lebruit qu’ça coûte. A  l’université également, une performance sonore sera proposée par l’artiste La lune. L’application SoundWays du Collectif MU offrira aussi une écoute inédite et spatialisée du son en fonction du trajet, de l’orientation et de la géolocalisation de l’utilisateur sur le campus de l’Esplanade.

Pour les horaires et modalités, se référer au site Internet de la ville de Strasbourg et des Journées européennes du patrimoine.