Strasbourg: Le Top 3 des animations les plus fréquentées cet été

EVENEMENTS Malgré le contexte sécuritaire renforcé cette année, les événements estivaux ont encore fait le plein à Strasbourg. Voici ceux qui ont le mieux marché…

Bruno Poussard

— 

Le spectacle «Lumière intemporelle» sur la cathédrale de Strasbourg termine le 18 septembre. Photo ACT Lighting Design.
Le spectacle «Lumière intemporelle» sur la cathédrale de Strasbourg termine le 18 septembre. Photo ACT Lighting Design. — Forest. Spectacle «La lumière intemporelle».Cathédrale de Strasbourg ACT Lighting Design

Sur la cathédrale, « Lumière intemporelle » n’est pas encore terminé. Mais, avant la fin du spectacle nocturne vendredi sur la place du Château, l’heure est au premier bilan estival. C’est que, déjà, les budgets pour l’été prochain sont en pleine réflexion…

>> A lire aussi : VIDEO. Comment Strasbourg va mixer coiffe alsacienne et course de baignoires pour animer son été

En cette année 2016 très marquée par la sécurité, les événements strasbourgeois n’ont en tout cas pas vraiment trinqué. Voilà justement les trois qui ont le mieux marché en juillet et août, chiffres de l’Eurométropole à l’appui…

Les docks d'été débutent le 3 juillet 2016 à Strasbourg avec une plage artificielle devant la médiathèque Malraux.
Les docks d'été débutent le 3 juillet 2016 à Strasbourg avec une plage artificielle devant la médiathèque Malraux.
  • Lumière intemporelle, le grand spectacle d’été : 900.000 spectateurs

Avant même sa dernière semaine, l’événement magistral de l’été a continué d’attirer touristes et Alsaciens, malgré la fouille à l’entrée de la place. Certes, avec 900.000 spectateurs, le record de l’exceptionnelle année du Millénaire de la cathédrale (1,2 million en 2015) n’a pas été battu, mais l’attrait du spectacle est resté très grand !

« Sur la cathédrale, on pensait pourtant avoir fait le tour, mais la proposition différente de l’entreprise avec laquelle nous avons travaillé nous a encouragés à opter pour ce spectacle immersif très grand public focalisé sur la place », rappelle Mathieu Cahn, adjoint en charge de la politique événementielle.

>> A lire aussi : Voilà ce qui vous attend place du Château pour l'été 2016

La question va en revanche se reposer sous peu. Avec la mise en place du plan lumière de la cathédrale, facile d’imaginer une nouvelle destination pour le grand spectacle de l’été en 2017. Mais où, et sous quelle forme ? La possibilité de voir la Neustadt entrer au patrimoine mondial de l’Unesco au printemps laisse notamment entrevoir des idées…

Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés.
Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés. - G. Varela / 20 Minutes
  • Le festival des arts de la rue en pleine croissance : 80.000 spectateurs

Passé en format festival en 2015 (soit quinze ans après sa création), le rendez-vous des arts de la rue FARSe a pris une ampleur nouvelle. En 42 représentations, il a attiré 80.000 spectateurs à la mi-août. « Avant la fin du mandat, on veut être parmi les cinq manifestations références des arts de la rue en France », insiste Mathieu Cahn.

Pour y arriver, le festival a commencé par créer sa propre identité, sous la houlette du programmateur Ali Salmi. « On veut que la ville soit mise en scène, découverte, redécouverte », résume l’adjoint au maire. L’occupation de lieux comme le bassin d’Austerlitz ou la place Saint-Thomas rentre dans cette démarche.

Les compagnies ont aussi compris les possibilités offertes par Strasbourg, aux espaces piétons et aérés. « On cherche vraiment les artistes en fonction des espaces du festival, embraye Mathieu Cahn. Certains sont même venus repérer les lieux en amont pour adapter leur création. » L’an prochain, de nouveaux sites pourraient voir le jour.

Entre « dinosaures » des arts de la rue (comme les compagnies Off ou Délice Dada) et jeunes talents à fort potentiel (à l’image de Bivouac, parti dans la foulée à Aurillac, la référence nationale), la ville se fait doucement un nom. « A ma connaissance, c’est la première fois que  Télérama parle des arts de rue à Strasbourg ! », se réjouit l’adjoint.

  • Les Docks d’été sur la presqu’île Malraux : 60.000 personnes

Pendant deux mois, les Docks d’été ont encore fait le plein. En cadre urbain, la plage plaît toujours autant sur la presqu’île Malraux. Cette année, 60.000 personnes y ont mis les pieds en 59 jours. Si bien que se pose la question d’une évolution pour faire grandir l’événement.

Comme en 2015, le lancement des Docks d'été se fera avec une course de baignoires sur le bassin de la médiathèque Malraux de Strasbourg, le 3 juillet 2016.
Comme en 2015, le lancement des Docks d'été se fera avec une course de baignoires sur le bassin de la médiathèque Malraux de Strasbourg, le 3 juillet 2016. - Floreal Hernandez

« On veut faire en sorte que chacun puisse trouver un transat, complète ainsi Mathieu Cahn à propos de l’affluence. Et là, on est au taquet de nos capacités ! Donc la réflexion autour du lieu est réelle. Faut-il l’agrandir ou le démultiplier sur d’autres endroits ? » Strasbourg n’est pas mort l’été, loin de là.