Strasbourg: La verrière colorée de Daniel Buren sur le musée d’art moderne et contemporain prolongée jusqu’à l’été 2017

ART L’œuvre de Daniel Buren sur la façade du Mamcs devait partir au printemps mais elle y restera finalement bien plus longtemps…

Alexia Ighirri

— 

L’œuvre de Daniel Buren sur la façade du musée d'art moderne de Strasbourg (Mamcs) sera conservée jusqu'à l'été 2017.
L’œuvre de Daniel Buren sur la façade du musée d'art moderne de Strasbourg (Mamcs) sera conservée jusqu'à l'été 2017. — Gilles Varela

A Strasbourg, on aime faire durer le plaisir. Alors qu’elle devait quitter la façade du Musée d’art moderne et contemporain (Mamcs) au printemps 2016, l’œuvre colorée de Daniel Buren sur la verrière du musée qui domine la Petite France y restera jusqu’à l’été 2017.

>> A voir aussi : Le diaporama de l’exposition « Daniel Buren. Comme un jeu d’enfant, travaux in situ »

Plutôt une bonne nouvelle quand on sait que l’œuvre de 1.500 m2 fait désormais partie du paysage strasbourgeois.

Déjà prolongée par le passé

Il faut dire que depuis 2014 et son installation dans le cadre de l’exposition « Daniel Buren. Comme un jeu d’enfant, travaux in situ », les Strasbourgeois ont eu le temps de s’y habituer. Le retrait de l’œuvre avait d’ailleurs été plusieurs fois reporté. A tel point qu’on aurait presque du mal à se souvenir de l’apparence du Mamcs avant le passage de l’ artiste français.

« Daniel Buren a fait ce travail in situ, il ne s’agit pas de mise à disposition mais de création originale pour l’exposition dont nous prolongeons la présentation, en accord avec l’artiste et pour répondre au souhait croisé de celui-ci et de nombreuses personnes parmi notre public, sans aucun surcoût », indique-t-on au service des musées de la ville.