Football: L'ombre du Racing dans la reconversion de son ancien joueur David Ledy

SPORTS L'ancien attaquant phare du Racing club de Strasbourg ouvre une salle de sport dans l'agglomération strasbourgeoise...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg, le 4 septembre 2016: L'ancien attaquant du Racing David Ledy (à gauche) et son associé Sofien El Keurti ouvre une salle de sport à Eckbolsheim.
Strasbourg, le 4 septembre 2016: L'ancien attaquant du Racing David Ledy (à gauche) et son associé Sofien El Keurti ouvre une salle de sport à Eckbolsheim. — Alexia Ighirri/20 Minutes

Le footballeur David Ledy est de retour à Strasbourg. Non pas pour parapher un nouveau contrat avec le Racing : si l’actuel joueur du FC Martigues (CFA) est de retour dans son Alsace natale, c’est pour sa salle de sport Fitness Addict, qui a ouvert ses portes le 22 août rue Emile-Mathis à Eckbolsheim.

Avec son ami, coéquipier à Martigues et désormais associé Sofien El Keurti, « on voulait investir. On parlait de tout : d’ouvrir un “Five” comme Kévin Gameiro, du padel… On connaît le franchiseur de Fitness Addict qui nous a fait visiter une salle. On est tombé amoureux du design, du concept, à savoir du sport chic à prix low-cost », explique David Ledy.

« Ville de cœur »

Mais l’ombre du Racing – il avait quitté le club pour des raisons personnelles en 2014 après huit saisons sous le maillot strasbourgeois malgré la rétrogradation en CFA 2 – plane sur la reconversion de son ancien attaquant phare.

Strasbourg et l’Alsace sont au centre de son discours. Il n’aurait pas imaginé ouvrir sa salle ailleurs que dans l’agglomération strasbourgeoise. « C’est ma ville de cœur. J’ai dit à Sofien de me faire confiance. Je lui ai fait visiter la ville… même lui, le sudiste, il a apprécié ! », sourit celui qui pense toutefois jouer à ce niveau pendant quatre à cinq ans.

Même si ce choix l’oblige à se réveiller à 5h un lendemain de match à Martigues pour rejoindre Strasbourg dans la journée. « On s’est engagé à être présent à la salle deux à trois fois par mois », souligne l’Alsacien. Et si celle-ci fonctionne bien, il envisage d’en développer le concept près de Mulhouse.

>> David Ledy peut toujours compter sur ses amis footballeurs…

Il le reconnaît, être un ancien du Racing « ça a aidé ». Mais ce n’est sans doute pas un hasard : « Mes années à Strasbourg se sont toujours bien passées. Aujourd’hui les gens me le rendent », se réjouit-il.

>> A lire aussi : >> A lire aussi: Strasbourg en Ligue 2, quels trucs du CFA 2, du CFA ou du National vont vous manquer

Il se dit que des actuels joueurs strasbourgeois viennent faire un tour dans sa salle. Des supporters du Racing eux sont bien présents. On surprend David Ledy en train de discuter avec eux de ses saisons à la Meinau, de son investissement quand le club était au plus bas. Preuve que si lui n’oublie pas ce que le Racing lui a apporté, les Alsaciens ne comptent pas faire une croix sur sa fidélité au club strasbourgeois.