Haut-Rhin: En un mois, deux radars de chantier flashent 14.000 véhicules

SÉCURITÉ ROUTIERE Mis en place sur les autoroutes alsaciennes cet été, deux radars chantier ont permis de relever 14.000 excès de vitesse en un mois dans le Haut-Rhin, dont 3% supérieurs à 30km/h...

B.P.

— 

Les radars fixes autonomes blancs sont notamment destinés aux zones de chantier, toujours particulièrement dangereuses.
Les radars fixes autonomes blancs sont notamment destinés aux zones de chantier, toujours particulièrement dangereuses. — Photo Sipa.

Mis en place sur les autoroutes A35 et A36 cet été, les radars chantier n’ont pas découragé les dépassements de vitesse autorisée en Alsace. La Préfecture du Haut-Rhin annonce ce mercredi avoir dénombré 14.000 infractions, rien qu’au mois d’août. Environ 3 % d’entre elles concernent des excès de vitesse de plus de 30 km/h.

>> A lire aussi : Strasbourg: Un jeune conducteur fait plusieurs tonneaux sur l'A35

Installés pour la durée des travaux, ces radars fixes blancs autonomes sont notamment destinés aux zones de chantier, toujours particulièrement dangereuses. En Alsace cet été, ils ont été placés au niveau de l’échangeur de Saint-Hippolyte (où la réfection de la chaussée était en cours) et de Mulhouse (pour le passage à 2x3 voies).

Un ouvrier tué sur le chantier de l’A35 justement, début août

Le 12 août dernier, un ouvrier a été tué dans un accident mortel avec un automobiliste sur le chantier de l’A35. « Ce dramatique accident doit nous faire prendre conscience de l’importance de respecter les vitesses sur les zones de chantier, pour assurer la sécurité des usagers de la route et des agents qui y travaillent », insiste la Préfecture.

>> A lire aussi : Strasbourg: Tramway coupé après un accident avec les pompiers