Alsace : Alerte au pic de pollution à l’ozone vendredi, prix adaptés dans les transports strasbourgeois

Environnement L’Association pour la surveillance et l’étude de la pollution atmosphérique en Alsace prévoit un dépassement du seuil de recommandations pour les populations du Bas-Rhin et du Haut-Rhin vendredi…

B.P.

— 

Le seuil d'alerte aux particules d'ozone sera dépassé vendredi en Alsace, en raison des forts rayons de soleil et des grosses températures.
Le seuil d'alerte aux particules d'ozone sera dépassé vendredi en Alsace, en raison des forts rayons de soleil et des grosses températures. — Frederick Florin afp.com
Grand soleil + températures élevées + absence de vent + émissions humaines habituelles = pollution. C’est inévitable. Avec la météo actuelle, un pic de dépassement du seuil de recommandations (de 180 microgrammes par mètre cube d’air sur une heure) à l’ozone est annoncé vendredi dans l’ensemble des départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin.

« L’ozone altère l’appareil pulmonaire »

L’Association pour la surveillance et l’étude de la pollution atmosphérique en Alsace (Aspa) a lancé l’alerte ce jeudi à la mi-journée. Elle déclenche par la même occasion la procédure d’information des populations concernées pour toute la journée de vendredi, avant une diminution attendue à partir de samedi.

>> A lire aussi : Alsace: Le thermomètre monte, la pollution aussi

L’ozone est, selon les précisions de l’Aspa, « un gaz agressif qui pénètre facilement jusqu’aux voies respiratoires les plus profondes. Il altère l’appareil pulmonaire, surtout chez les enfants et les asthmatiques. Les effets sont majorés par l’exercice physique et sont variables selon les individus ».

Des recommandations pour certaines populations

L’organisme recommande ainsi aux jeunes enfants, femmes enceintes, personnes âgées ou encore asthmatiques de limiter les activités physiques et les sorties en cas de gène.

La procédure préfectorale recommande, elle, de recourir aux moyens de transport en commun et au covoiturage, ou encore de réduire sa vitesse au volant.

Tarifs spéciaux dans la métropole strasbourgeoise

Pour sa part, l’Eurométropole de Strasbourg, en partenariat avec la Compagnie des transports, le Conseil départemental du Bas-Rhin et Strasbourg Mobilités, déclenche aussi son « Plan ozone », et invite par ailleurs à privilégier également le vélo.

Une réduction des tarifs pour les transports en commun est enfin mise en place, à 1,70 euro pour le forfait journalier de la CTS, deux euros l’aller-retour sur le Réseau 67, et trois euros la journée pour un Vélhop en location dans l’agglomération strasbourgeoise.