Strasbourg: La police va chasser les chasseurs de Pokémon

SÉCURITÉ Une grande opération de contrôles va cibler les utilisateurs de l’application « Pokémon Go » qui ne respectent pas les règles…

Mikael Libert

— 

Illustration du jeu Pokemon Go sur une smartphone.
Illustration du jeu Pokemon Go sur une smartphone. — Kin Cheung/AP/SIPA

La chasse est ouverte. Vendredi, la Direction départementale de la sécurité du Bas-Rhin (DDSP) a annoncé qu’elle allait sévir contre les utilisateurs indélicats, ou imprudents, du jeu Pokémon Go.

« Pour faire face à la déferlante Pokémon Go et son lot d’accidents à travers l’hexagone, la Direction Départementale de la Sécurité Publique du Bas-Rhin, procédera prochainement à une opération de contrôles », est-il écrit dans le communiqué. Mais que les dresseurs vertueux soient rassurés, les policiers n’auront d’yeux que pour ceux qui utilisent l’application en conduisant.

Automobilistes et cyclistes

Et la DDSP ne compte pas s’arrêter aux automobilistes. Les cyclistes pédalant avec un téléphone à la main seront aussi visés. « Le jour de l’opération, des policiers en civil et en uniforme se posteront à divers endroits fortement fréquentés par les cyclistes et les automobilistes », peut-on encore lire dans le communiqué.

>> A lire aussi : Cinq astuces pour tricher sans scrupules à «Pokémon GO»

Et en cas d’infraction, l’amende va être salée : « Les usagers de la route surpris à faire usage du téléphone en conduisant seront verbalisés à hauteur de 135 euros, -3 points pour les automobilistes, et 45 euros pour les cyclistes. »