Lorraine: Par jalousie, il égorge sa femme devant son fils de deux ans

FAITS DIVERS Dimanche matin, un homme a été placé en garde à vue, soupçonné d’avoir poignardé à mort sa femme dans une commune proche de Nancy (Meurthe-et-Moselle)…

Mikaël Libert

— 

La commune de Vandœuvre-lès-Nancy.
La commune de Vandœuvre-lès-Nancy. — Google Maps

Dans la nuit de samedi à dimanche, une femme a été tuée de plusieurs coups de couteau à Vandœuvre-lès-Nancy, près de Nancy, en Meurthe-et-Moselle. Le principal suspect est le mari de la victime qui a expliqué que son acte avait été motivé par la jalousie selon l’Est républicain.

Le drame s’est déroulé tôt, dimanche matin. Rima et Ismhane, deux sœurs, étaient en train de préparer les vacances dans l’appartement de la première lorsque le mari de la seconde a débarqué au beau milieu de la nuit. Ce dernier a expliqué à son épouse qu’il ne se sentait pas bien mais il est rentré ensuite chez lui, dans l’immeuble d’à côté.

Il avoue son crime à sa belle-sœur

Plus tard, Ismhane a rappelé son mari et décidé de rentrer au domicile familial où l’homme se trouvait avec leur fils de deux ans. Quelques minutes plus tard, l’homme s’est présenté de nouveau au domicile de sa belle-sœur, avec son fils cette fois. Avant de repartir, il a donné l’enfant à cette dernière après lui avoir dit qu’il venait de tuer sa femme.

>> A lire aussi : Faire le 114 pour mettre fin aux violences conjugales

Accompagnée de son mari, Rima s’est rendue à l’appartement de sa sœur. Le couple est arrivé au moment où le mis en cause partait, un couteau ensanglanté à la main. C’est finalement dans la chambre que les témoins ont découvert le corps d’Ismhane, allongé sur le sol et couverte de sang.

La police a été appelée. A leur arrivée, les fonctionnaires ont interpellé le suspect au pied de son immeuble. Selon les premiers éléments de l’enquête, la victime a été poignardée à de nombreuses reprises au niveau de la gorge et du visage. Placé en garde à vue, l’homme aurait indiqué aux policiers qu’il avait agi ainsi par jalousie.