Les voyants n'ont rien vu venir

L. Meignin - ©2007 20 minutes

— 

Les médiums présents hier au Salon de la voyance, à l'hôtel Cap Europe, n'ont pas vu grand monde. Malgré cette contre-performance, la prédiction génère en France un chiffre d'affaires annuel de 4 milliards d'euros, selon Romain Magra, un des médiums présents hier au salon. Il revendique une clientèle d'anonymes, d'artistes et de politiques. Trouvent-ils le bon chemin grâce à la voyance ? « Les prédictions sont là pour donner des directions à suivre ou à ne pas suivre », estime la voyante Olga. En tout cas, sur l'issue du match Racing-PSG le 3 novembre à la Meinau, ils ne voient pas la même chose. Pour Romain Magra, Strasbourg va gagner, tandis qu'Olga voit une défaite. Mais ils s'accordent au moins sur un faible écart au score final. Quant à l'issue des élections municipales, leurs visions divergent aussi : selon elle, Roland Ries (PS) l'emportera, alors qu'il prévoit une réélection de Fabienne Keller (UMP)...