Un détenu retient en otage un psychologue à la prison d'Ensisheim dans le Haut-Rhin (Alsace).
Un détenu retient en otage un psychologue à la prison d'Ensisheim dans le Haut-Rhin (Alsace). — SEBASTIEN BOZON / AFP

FAITS DIVERS

Alsace: Il prend en otage un psychologue pendant 7h à la prison d'Ensisheim

Le détenu âgé de 27 ans s'était retranché peu avant 11h avec le psychologue…

Pour protester contre le traitement qu’il subit de la part de l’administration pénitentiaire, un détenu a retenu pendant sept heures ce jeudi un psychologue « avec une lame sous la gorge » dans l’infirmerie de la prison d’Ensisheim (Haut-Rhin). L’information provient des Dernières nouvelles d’Alsace jointes par le prisonnier pour expliquer son geste.

Déjà condamné pour des prises d’otage en prison

Le détenu de 27 ans, Michkaël Gilgenmann, reprochait à l’administration pénitentiaire les conditions qu’il a eues pour assister aux obsèques de son père, en mai. Il aurait eu une autorisation de 2h qui n’aurait finalement été que de 20 minutes et il n’aurait pu approcher du cercueil.

Arrivé en milieu d’après-midi à bord de deux hélicoptères, le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) a pris en main les négociations. « En très peu de temps, la situation a basculé » et l’homme « a choisi d’arrêter la prise d’otage », a expliqué le préfet, peu de temps après le dénouement. L'auteur de la prise d'otage devait être placé en garde à vue dans la soirée.

Pas sa première prise d’otage

Condamné à diverses reprises pour des faits de vols, vols en réunion et outrages, l’homme n’en est pas à sa première prise en otage. En janvier 2014, il avait notamment retenu une psychologue pendant six heures à la prison de Toul (Meurthe-et-Moselle), a précisé à l’AFP Christophe Schmitt, délégué FO du personnel pénitentiaire.

Quelques mois plus tard, le même détenu avait pris en otages deux surveillants à la prison de Metz-Queuleu, ce qui lui avait valu quatre ans de prison supplémentaire en juin 2014.

Ensisheim abrite les criminels les plus connus de France

La prison haut-rhinoise accueille notamment quelques-uns des criminels les plus connus de France : Guy Georges, Michel Fourniret ou encore Francis Heaulme.