Strasbourg: En 2015, les bus et les trams ont fait 447 fois le tour de la Terre

TRANSPORTS La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) a pour la première fois présenté ses résultats financiers pour l’année 2015 mais également la fréquentation de ses lignes…

Floréal Hernandez

— 

La Compagnie des transports strasbourgeois a présenté pour la première fois ses résultats financiers. En 2015, la CTS a reçu 112,7 millions d'euros soit 3,5 millions d'euros de moins que prévu. En outre, ses bus et ses trams ont parcouru 447 fois le tour de la Terre en un an. (Illustration: place de l'Homme-de-Fer à Strasbourg)
La Compagnie des transports strasbourgeois a présenté pour la première fois ses résultats financiers. En 2015, la CTS a reçu 112,7 millions d'euros soit 3,5 millions d'euros de moins que prévu. En outre, ses bus et ses trams ont parcouru 447 fois le tour de la Terre en un an. (Illustration: place de l'Homme-de-Fer à Strasbourg) — Gilles Varela

La CTS joue la transparence ! Non, les agents de la Compagnie des transports strasbourgeois ne porteront pas des vêtements qui dévoilent tout et on ne verra pas à travers les bus ou les trams. Ce jeudi, la CTS a présenté ses résultats pour l’année 2015. L’innovation vient qu’outre la fréquentation de ses lignes, la compagnie a présenté ses résultats financiers pour la première fois.

250 voyages/an/habitant

« Habituellement, ce sont les entreprises cotées qui le font et pas les sociétés d’économie mixte, souligne Alain Fontanel, premier adjoint au maire et président du conseil d’administration de la CTS. On s’est dit qu’on allait faire cet acte de transparence pour nos actionnaires et les usagers du réseau. » Un acte effectué alors que les chiffres sont bons. « On n’est pas fou », lance en rigolant Jean-Philippe Lally, le directeur général de la CTS. Mais la compagnie s’est engagée désormais à le faire chaque année.

>> A lire aussi: Menaces de recours dans le dossier du tracé de la future extension du tramway vers Koenigshoffen.

En 2015, les tramways et les bus de la CTS ont effectué 17,9 millions de km. Soit 447,5 fois le tour de la Terre ! Et la compagnie a effectué 120,5 millions de voyages et 86 millions de déplacements (un déplacement peut comprendre deux voyages avec un changement entre un tram et un bus pour arriver à destination, CQFD). La CTS souligne surtout les 250 voyages/an/habitant. « C’est le record de France juste derrière Lyon et avec Paris hors compétition », note Jean-Philippe Lally. La fréquentation de la CTS a augmenté de 0,7 %.

La fréquentation a augmenté de 26 % depuis 2009

Concernant les résultats financiers, la CTS a reçu une contribution de 112,7 millions d’euros en 2015 de l’Eurométropole. C’est 1 million de moins qu’en 2014 et 3,5 millions de moins qu’initialement prévu. Les recettes de trafic ont également augmenté de 2,5 %. Parmi les explications, il y a « lahausse des tarifs et l’accroissement de la clientèle plein tarif », avance Jean-Philippe Lally, le directeur général de la CTS.

>> A lire aussi: Une carte qui combine ticket CTS et abonnement au Racing ou à la SIG.

Evolution de la contribution de l'Eurométropole de Strasbourg pour la CTS entre 2009 et 2015.
Evolution de la contribution de l'Eurométropole de Strasbourg pour la CTS entre 2009 et 2015. - Compagnie des transports strasbourgeois

Graphique à l’appui, la CTS fait le point depuis 2009, année de la mise en service de la ligne E et des extensions de la B et de la F, et indique qu’elle a touché 8 millions d’euros de moins de l’Eurométropole. Entre-temps, « il y a eu une ligne supplémentaire, la F, l’extension des A, D et C et le bus à haut niveau de service (ligne G) », énumère Jean-Philippe Lally. Si on rapporte cette somme en euros constants, la CTS fonctionne avec 15 % de moins de contributions alors que sa fréquentation a augmenté de 26 % dans le même temps.

L'évolution de l'offre de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), de son trafic et de la contribution financière de l'Eurométropole entre 2009 et 2015 (base 100 en 2009).
L'évolution de l'offre de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS), de son trafic et de la contribution financière de l'Eurométropole entre 2009 et 2015 (base 100 en 2009). - Compagnie des transports strasbourgeois

La CTS met également en avant le ratio « recettes du trafic/dépenses d’exploitation ». En 2015, il est de 40,6 %. Cela veut dire qu’avec son titre de transport, un usager paie 40,6 % des coûts de fonctionnement de son trajet, les 59,4 % sont pris en charge par la contribution Eurométropole. Dans ce calcul, on ne prend pas en compte les frais d’investissement.