Strasbourg: Une carte qui combine ticket de transports et abonnement au Racing ou à la SIG

TRANSPORTS Pour la saison 2016/2017, la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) met en place un dispositif tarifaire avantageux en partenariat avec le RCSA et la SIG...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg, le 17 juin 2016: La CTS présente une carte de transports pour les abonnés du Racing et de la SIG
Strasbourg, le 17 juin 2016: La CTS présente une carte de transports pour les abonnés du Racing et de la SIG — Alexia Ighirri/20 Minutes

La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) et le sport, c’est une affaire qui roule. Après les tarifs réduits les soirs des grands matchs ou encore l’habillage d’une rame pour fêter la montée en Ligue 2 du Racing club de Strasbourg Alsace (RCSA), la CTS a présenté vendredi un nouveau partenariat tarifaire. « Il fallait passer à l’étape supérieure », débute le président de la CTS Alain Fontanel.

Pour la saison 2016/2017, les supporters abonnés du club de football ou de la SIG Strasbourg pourront combiner leurs entrées au match à un aller/retour en bus ou tram.

Des cartes Badgéo aux couleurs des clubs

Ce ticket de transport coûtera 1,80 euros (contre 3,30 euros, tarif normal), soit un forfait de 34,20 euros pour les 19 matchs du RCSA et de 45 euros pour les 25 matchs de la SIG.

Ces cartes Badgéo seront commercialisées dès ces prochains jours par les clubs, dont elles porteront les couleurs et logos. « En fait, c’est davantage un ticket de transports qui accompagne les abonnements au club », résume Alain Fontanel.

Les abonnés qui n’auraient pas pu utiliser la totalité des titres à l’issue des matchs de championnat pourront les utiliser les jours de matchs de coupe de France ou de playoffs.

Un aller/retour à 2 euros les soirs de matchs

De plus, le tarif exceptionnel mis en place les soirs des grandes rencontres sera pérennisé. Ainsi, pour ceux qui n’auront pas opté pour la carte d’abonnement, un ticket aller/retour à 2 euros sera systématiquement mis en place lors de tous les matchs à domicile de la SIG et du Racing

>> A lire aussi: Comment la future Arena va s'inscrire dans le quartier d'affaires international

De quoi inciter les milliers de supporters strasbourgeois (en moyenne cette année, 5.700 spectateurs pour la SIG et 16.000 pour le Racing) à se rendre à la salle ou au stade en tramway ou en bus. « C’est une formule qu’on attendait. Parce qu’il est incontestable de devoir habituer notre public à venir en transports en commun, estime le président de la SIG Martial Bellon. Même si je sais qu’il y a des demandes de parking et que je suis conscient que cela peut présenter des contraintes pour ceux qui ne viennent pas de Strasbourg. Mais nous sommes en ville et nous ne pouvons construire des parkings pour un certain nombre de manifestations dans l’année ».

Son homologue du RCSA, Marc Keller, est sur la même longueur d’onde. « Il faut insister sur la convivialité de nos sports. Cela passe aussi par l’accès en sécurité et sans stress au match, à éviter les embouteillages… », complète-t-il.