VIDEO. Strasbourg: «Babel, l'Héritage» au défi d'une comédie musicale «made in Alsace»

CULTURE La grande première du spectacle «Babel l'Héritage», maturé pendant une dizaine d'années, a lieu ce jeudi 9 juin au Palais de la musique et des congrès de Strasbourg...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: «Babel, l'Héritage» au défi d'une comédie musicale «made in Alsace».
Strasbourg: «Babel, l'Héritage» au défi d'une comédie musicale «made in Alsace». — Babel l'Héritage

Créer une comédie musicale de toutes pièces est compliqué. C’est d’autant plus vrai en Alsace où des projets ont déjà été lancés, en vain. La troupe de «Babel l’Héritage » va, elle, réussir ce défi. La première de cette comédie musicale « made in Alsace » aura lieu ce jeudi 9 juin sur la scène du Palais de la musique et des congrès de Strasbourg.

>> Extraits de la comédie musicale « Babel, l’Héritage » avec une partie de la troupe

Même s’il n’a visiblement pas été difficile de trouver des chanteurs, musiciens et même techniciens alsaciens, le casting étant composé quasiment exclusivement de talents locaux, cela aura nécessité du temps : une dizaine d’années de maturation pour ce projet, qui dispose désormais de bases solides. « C’est très compliqué, reconnaît Raphael Bloch qui est, avec Aurélien Benoilid, à l’origine du projet. Mais le temps joue un rôle très important, ça nous a permis de construire, de s’entourer. Il y a un vivier d’entreprises et de supports pour lesquels on a mené un travail de proximité, de liens à tisser. »

Le projet bénéficie du soutien de partenaires privés, de collectivités mais aussi d’internautes à travers une campagne de financement participatif sur Freelendease : « Sur les 320.000 euros de budget, 200.000 viennent d’un apport privé/public », précise celui qui campe également le rôle de compositeur. Il estime que ce qui a aussi permis de distinguer cette comédie musicale des autres, et donc qui pu convaincre les différents soutiens, « c’est tout ce qu’il y a derrière le projet artistique ».

>> A lire aussi: Notre playlist de projets musicaux «made in Alsace»

Un livre aussi

Oui, parce que comme si ce défi ne suffisait pas, Raphael Bloch et Aurélien Benoilid sont allés au-delà de l’album et du spectacle. « Babel l’Héritage » se décline aussi en livre, auquel a participé une dizaine d’auteurs spécialisés en philosophie, histoire ou bioéthique, ainsi qu’en une campagne pédagogique dans les collèges et lycées.

« On dépasse le cadre de la comédie musicale et donc de l’émotion pour susciter la réflexion », imagent les fondateurs du projet, jugeant ces trois approches « nécessaires pour délivrer le message » : celui de la diversité culturelle et du vivre ensemble.