Football: Même promu en Ligue 2, Strasbourg montre encore les dents

SPORT Le Racing club de Strasbourg dispute son dernier match de National face à Dunkerque, ce vendredi à 20h au stade de la Meinau. La correction reçue à l’aller n’a pas été oubliée…

Floréal Hernandez

— 

Face à Dunkerque, le Racing club de Strasbourg du milieu Jérémy Grimm dispute son dernier match de National, ce vendredi à la Meinau, avant de retrouver la Ligue 2.(Archives)
Face à Dunkerque, le Racing club de Strasbourg du milieu Jérémy Grimm dispute son dernier match de National, ce vendredi à la Meinau, avant de retrouver la Ligue 2.(Archives) — G. Varela / 20 Minutes

En Ligue 2 mais « revanchards ». Le Racing dispute son dernier match de National face à Dunkerque et veut terminer sur un succès. « Pour finir avec le plus d’avance, pour se faire plaisir, pour le public », énumère Jacky Duguépéroux. Poursa dernière rencontre sur le banc strasbourgeois, le coach aimerait aussi effacer le souvenir du  match aller perdu 4-1, il y a… 10 mois !

>> A lire aussi: Si personne ne dit «Merci Michel» à Marseille, tout le monde dit «Merci Jacky» à Strasbourg.

« Sans pression du résultat mais devant 26.000 supporters »

« Il y avait eu des comportements limites en face notamment en fin de match. Et en foot, il y a un avantage on se retrouve toujours, annonce Dugué. On veut montrer qui monte et qui est premier. » Et ce, dans un stade à guichets fermés et qui est prêt à s’embraser pour fêter le retour en Ligue 2. D’ailleurs, le kop prévoit une animation sur une grande partie des tribunes à l’entrée des joueurs.

A lire aussi: Pourquoi le kop strasbourgeois change de tribune au stade de la Meinau.

Pour Jérémy Grimm, qui négocie avec le RCS pour une prolongation – « Comme tout Alsacien, je veux être de l’aventure, monter à l’étage supérieur », dit le milieu –, entend « savourer » ce match sans enjeu. Son entraîneur prévient : « Il est sans pression de résultat mais quand tu joues devant 26.000 supporters, tu ne le prends pas par-dessus la jambe. » Duguépéroux ne veut pas laisser de points en route avant de retourner à sa retraite.