Football: Revivez en GIFs la saison en National de Strasbourg et son retour en Ligue 2

SPORT Le Racing club de Strasbourg est de retour en Ligue 2 après avoir connu une liquidation judiciaire et le CFA 2…

Floréal Hernandez

— 

Strasbourg, le 6 mai 2016. - Eric Marester et ses coéquipiers du Racing club de Strasbourg communient avec le public du stade de la Meinau après un succès contre le CA Bastia (3-0).
Strasbourg, le 6 mai 2016. - Eric Marester et ses coéquipiers du Racing club de Strasbourg communient avec le public du stade de la Meinau après un succès contre le CA Bastia (3-0). — G. Varela / 20 Minutes

Strasbourg fait son retour dans le Top 40 du foot français grâce à sa montée en Ligue 2 acquise, vendredi, à Belfort (0-0). Une première depuis 2010 et sa chute sportive en National puis sa descente aux enfers administrative en CFA 2 en 2011. La saison de National du Racing « n’a pas été facile, reconnaît l’attaquant Jérémy Blayac. On a eu des moments de joie et d’autres plus difficiles. On a été costauds car il y avait énormément d’attente. » 20 Minutes vous résume la saison 2015-2016 du RCS en sept GIFs.

>> A lire aussi: Envahissement de terrain, chants et douche collective, Strasbourg a bien fêté son retour en Ligue 2 à Belfort.

Dunkerque-Racing (4-1), le 7 août 2015

Annoncé grand favori du National, le Racing passe à la lessiveuse dans le Nord lors de la 1re journée de championnat. Dunkerque colle un 4-1 aux Strasbourgeois. « Je n’ai jamais eu peur cette saison, avoue Jacky Duguépéroux. Mais à Dunkerque, je me suis posé des questions. »

Racing- SR Colmar (1-0), le 25 septembre 2015.

Avant le premier derby alsacien de la saison, les Strasbourgeois ne comptent que 10 points après 7 journées. Surtout, le club n’a remporté aucun de ses trois matchs à domicile. Si le RCS se fait bouger par les Haut-Rhinois, notamment en première période, il s’impose par un trou de souris grâce à un but de Jérémy Blayac.

Amiens-Racing (2-0), le 18 décembre 2015

En Picardie, le RCS enchaîne un troisième revers d’affilée. C’est sa plus grosse défaite de la saison. Celle où l’inquiétude s’est lu sur les visages strasbourgeois.

Racing-Belfort, le 8 janvier 2016

Heureusement, les fêtes de fin d’année permettent aux Strasbourgeois de digérer cette mauvaise passe et le Père Noël offre Denis Bouanga à Dugué. L’attaquant prêté par Lorient marque dès son premier match. Ce Strasbourg-Belfort oppose le 2e au 1er et le Racing prend pour la première fois la place de leader du National.

SR Colmar-Racing (0-3), 11 mars 2016

A Colmar, le RCS est chez lui : une victoire 3-0 et 1.300 supporters particulièrement bruyants et chambreurs. Bref, une démonstration de force des Strasbourgeois.

Avranches-Racing (0-0), le 29 avril 2016

C’est la période où les Strasbourgeois ont les pieds qui tremblent. La montée en Ligue 2 est à leur portée mais ils n’arrivent pas à conclure ni leurs occasions sur le terrain ni au classement du National. « On a eu du mal à terminer », concède Blayac. A Avranches, l’attaquant rate un penalty et le Racing vendange une dizaine d’occasions.

Racing-Amiens (0-1), le 13 mai 2016

Strasbourg a besoin d’un point pour monter en L2. Un point tenu jusqu’à trois secondes du terme du match quand Kamara joue aux Fatals Picards suite à une mésentente entre Alexandre Oukidja et ses défenseurs. Comment dit-on « reboucher une bouteille de Crémant » en alsacien ?

>> A lire aussi: Domenech compare Strasbourg-Amiens à France-Bulgarie 1993!

Belfort-Racing (0-0), le 27 mai 2016

Mêmeun vilain 0-0 pouvait donner lieu à une grande fête pour que le Racing monte en L2 et Belfort se maintienne en National. Les deux équipes sont au rendez-vous « au terme d’un match qui n’a pas été le meilleur de la saison », dixit Duguépéroux. La fête aussi !

>> A lire aussi: Envahissement de terrain, chants et douche collective, Strasbourg a bien fêté son retour en Ligue 2 à Belfort.