Strasbourg: Une interpellation lors du départ de #NuitDebout de la place de la République

SOCIETE Le mouvement #NuitDebout a dû ôter ses installations à Strasbourg, mercredi...

A.I. et G.V.

— 

#NuitDebout a quitté la place de la République à Strasbourg. Un homme a été interpellé. (Archives)
#NuitDebout a quitté la place de la République à Strasbourg. Un homme a été interpellé. (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

En raison des commémorations du 8 mai, il avait été demandé au mouvement #NuitDebout de retirer ses installations de la place de la République à Strasbourg. Mercredi, alors que des militants ôtaient leurs affaires de cette place centrale, l’ambiance s’est durcie.

>> A lire aussi: A Strasbourg, #NuitDebout plie mais ne rompt pas

Des incidents d’outrage et de rébellion se sont produits dans l’après-midi, non pas avec les fondateurs de #NuitDebout mais avec des personnes extérieures au mouvement. Un homme a été interpellé par la police nationale.

Plus aucune structure à l’avenir

Par ailleurs, le président de l’Eurométropole Robert Herrmann a indiqué que, dorénavant, toutes les structures fixes seront interdites sur la place de la République. Certains membres de #NuitDebout comptaient, une fois les cérémonies passées, s’y réinstaller. Robert Herrmann ne souhaite plus y voir le « moindre signe de campement ».

S’il veut « restituer sa fonction à cette place » sans interdire aux Strasbourgeois de s’y rassembler pour parler, le président de l’Eurométropole s’appuie aussi sur des questions d’hygiène, dénonçant la présence importante de rats.
Dans le cas où des structures seraient à nouveau installées, il comptera faire appel à la police municipale, voire, la police nationale.