Strasbourg: L'Alsace, championne dans la collecte d'équipements électriques et électroniques

PLANETE Hausse de 38 % en Alsace de la collecte des déchets d’équipements électriques et électroniques en 2015, soit 11,9 kg par habitant…

Gilles Varela

— 

Ordinateurs collectés par l'association Emmaus en vue de leur recyclage, le 21 janvier 2013 à Ploufragan
Ordinateurs collectés par l'association Emmaus en vue de leur recyclage, le 21 janvier 2013 à Ploufragan — Damien Meyer AFP

Près de 12 kg par habitant en 2015 de déchets électriques et électroniques ont été récoltés en Alsace. Pas mal ! Assez pour placer la région au-dessus de la moyenne nationale qui est de 9 kg par habitant.

Selon un communiqué d' Eco-systèmes, l’Alsace peut se féliciter d’une hausse de 38 % sur l’année 2015, soit 19.872 tonnes d’appareils d’équipements électriques et électroniques collectés. Sur la même période, la performance de collecte nationale s’élève à 460.000 tonnes soit 9kg par français.

>> A lire aussi : Les fabricants veulent convaincre que l'obsolescence programmée n’existe pas

De nombreuses solutions

Reprise obligatoire à l’achat d’un nouvel appareil chez les distributeurs, don aux associations de l’économie sociale et solidaire comme Emmaüs ou Envie, différentes solutions existent pour se séparer des appareils devenus encombrants, du gros électroménager, des écrans de télévision, des ordinateurs, aux petits appareils électriques et électroniques.

>> A lire aussi: Recyclage des déchets électriques: Les Français de plus en plus écolos


Opération « Collecter, c’est branché »

En Alsace, 168 meubles de collectes sont disponibles chez les partenaires vendeurs d’appareils électriques (grandes surfaces alimentaires ou magasins spécialisés). Il est possible d’y déposer sans aucune obligation d’achat les petits appareils type réveil, sèche-cheveux. Autres possibilités, les déchetteries proches de chez soi ou les collectes de proximité organisées ponctuellement. Par exemple la prochaine opération « Collecter c’est branché » sera proposée à Illzach le 7 mai et à Strasbourg le 28 mai. Enfin, sur le site Internet d’eco-systemes, il est aussi possible de trouver une solution de collecte adaptée et proche de son domicile.

C’est obligatoire

Obligatoire depuis 2006, tout appareil alimenté sur secteur, pile ou batterie doit être dépollué puis recyclé. Une nécessité environnementale car entre 78 % et 84 % des matériaux qui les composent peuvent être réutilisés pour la fabrication de nouveaux appareils, à condition qu’ils puissent être pris en charge par la filière agréée. Le traitement de ces déchets permet d’obtenir des matières premières secondaires (ferraille, métaux non ferreux, plastique, verre, etc.) réutilisables.