Finale Strasbourg-Galatasaray: Vincent Collet est-il le meilleur entraîneur de l'histoire du basket français?

SPORT Vincent Collet a conduit l’équipe de France au titre de champion d’Europe en 2013. Mercredi, le coach va tenter de remporter l’Eurocoupe avec Strasbourg face à Galatasaray, à Istanbul…

Floréal Hernandez

— 

Vincent Collet a déjà un palmarès XXL avec l'équipe de France et en club. Il peut ajouter l'Eurocoupe, mercredi, si la SIG résiste au Galatasaray d'Istanbul lors de la finale retour. (Archives)
Vincent Collet a déjà un palmarès XXL avec l'équipe de France et en club. Il peut ajouter l'Eurocoupe, mercredi, si la SIG résiste au Galatasaray d'Istanbul lors de la finale retour. (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Quatre médailles avec l’équipe de France dont un titre européen, tous les trophées possibles en France, une finale européenne. Pour prendre la mesure du palmarès de Vincent Collet, 140 caractères ne suffisent pas, une feuille A4 non plus ! C’est une affiche 4x3 m dont on a besoin. Et la collection de médailles du coach de la SIG et sélectionneur de l’équipe de France (52 ans) pourrait s’agrandir, mercredi, avec celle de l’Eurocoupe si Strasbourg résiste à Galatasaray (victoire 66-62 à l’aller).

« Vincent a marqué l’histoire de notre sport »

Avec tout ça, il est indéniable que Vincent Collet est déjà entré au Panthéon des entraîneurs français. « Forcément, peu d’entraîneurs ont été champions d’Europe avec les Bleus [il est le seul], lance en souriant Jean-Luc Monschau, double champion de France avec Nancy (2008 et 2011). Et en club, il a également remporté des titres avec Le Mans, l’Asvel et Strasbourg. » Mais Collet est-il le numéro 1 du Hall of Fame des coachs français ?

>> A lire aussi: Comment Strasbourg a fait taire Galatasaray en finale aller de l'Eurocoupe.

« Je ne connais pas le basket de l’époque, reconnaît Amara Sy, coaché quatre saisons par Collet au Mans et à l’Asvel. Philippe Hervé est très bon mais Vincent est actuellement le meilleur coach français. Et ce qui m’impressionne, c’est qu’il progresse chaque année. » Egalement bardé de titres (trois fois champion de France) et passé sur le banc tricolore (médaille de bronze à l’Euro 2005), Claude Bergeaud avoue : « C’est difficile de comparer. Les joueurs ne sont pas les mêmes, les conditions de jeu non plus. Mais il est sûr que Vincent a marqué l’histoire de notre sport par ses succès et la manière. »

Strasbourg, le 3 février 2016. - Le coach de la SIG Vincent Collet et à sa gauche son assistant Pierre Tavano. (Archives)
Strasbourg, le 3 février 2016. - Le coach de la SIG Vincent Collet et à sa gauche son assistant Pierre Tavano. (Archives) - G. Varela / 20 Minutes

 

Car Collet, ce sont des victoires mais aussi « une philosophie de jeu », poursuit Bergeaud. « Il croit au développement intelligent du joueur et pas à un développement unidimensionnel. Je me reconnais dans cette idée, avoue celui qui commentera la finale retour à Istanbul pour Ma Chaîne Sport. Il a une énorme patience pour amener les joueurs à ce qu’il souhaite faire. » L’ex-coach de Pau cite Mardy Collins. L’arrière américain a mis beaucoup de temps à s’insérer dans le jeu strasbourgeois, mais en cette fin de saison, il figure dans le Cinq Majeur de l’Eurocoupe et est un homme de base de la SIG. « Quand il a un projet, il ne lâche pas comme un pédagogue », poursuit Bergeaud.

Quand Collet pique un record à Monschau

Ce rôle d’éducateur, Collet l’a tenu avec Sy. « J’ai eu la chance de tomber sur lui quand j’étais un peu fou-fou, se marre “L’Amiral”. Il a compris que je n’étais pas un mauvais gars et a composé avec mes qualités et mes défauts. » L’ailier tient à associer Pierre Tavano, adjoint de Collet, dans son évolution de basketteur. « Vincent m’a appris à accepter le joueur que j’étais. Plus jeune, on veut tout faire, être Kobe Bryant mais on ne peut pas tous l’être. Il m’a fait insister sur mes points forts : le drive et la défense. » Sy et Bergeaud listent les joueurs qui ont éclos avec Collet : Batum, Diot, Amagou, Koffi, etc., aujourd’hui Fofana, Lacombe, Leloup et demain peut-être Ntilikina.

>> SONDAGE: Strasbourg va-t-il remporter l'Eurocoupe contre Galatasaray?

Côté basket, Monschau apprécie « le bon jeu collectif » pratiqué par les équipes de Collet. « Il sait tirer le maximum de ses joueurs », note le coach qui, à la retraite, vient de faire monter les Haut-Rhinois Pfastatt en Nationale 2. L’ex-stratège qui a conduit le FC Mulhouse en demi-finale de la Coupe Korac en 1991 – « d’ailleurs Vincent vient de me piquer mon record », sourit-il – associe également Pierre Tavano à la réussite de Collet. Avec la Coupe d’Europe, le duo parfait ses capacités d’analyse. « Scouter en Euroligue, c’est travailler sur le must tactique et technique en Europe », explique Bergeaud.

La quête européenne de Collet est non seulement de décrocher l’Eurocoupe, mercredi, mais aussi de cornaquer un jour une équipe du haut du panier européen. L’Olympiakos l’a approché à l’automne 2014. « Il est dragué », assure Bergeaud. « Un gros club européen serait la suite logique, estime Sy. Il est ambitieux, s’il veut progresser, ça passe par là. »

Cette saison, la SIG a fait tomber le Real Madrid, champion d’Europe, Fenerbahçe, qualifié pour le Final 4 de l’Euroligue, l’Etoile Rouge de Belgrade et atteint la finale de l’Eurocoupe. « Des résultats obtenus avec un effectif qui n’est pas celui de l’équipe de France. C’est grâce à Vincent. Des gens vont lui faire confiance », assure Sy. Mais cela dépendra du choix de Collet de rester ou non sélectionneur des Bleus. En tout état de cause, il a la confiance de la Fédération qui lui a proposé de rempiler avant même de savoir si Tony Parker et Cie seront aux JO de Rio.