Basket: «Galatasaray veut tuer la finale» d'Eurocoupe dès le match à Strasbourg

SPORT La SIG joue sa première finale européenne, ce vendredi. Au Rhenus, les Strasbourgeois défient le Galatasaray d'Istanbul dans le match aller de la finale d'Eurocoupe...

Floréal Hernandez

— 

Louis Campbell et la SIG vont affronter le Galatasaray d'Istanbul en finale de l'Eurocoupe. (Archives)
Louis Campbell et la SIG vont affronter le Galatasaray d'Istanbul en finale de l'Eurocoupe. (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Les dirigeants de la SIG ont tout fait pour que la finale aller de l’Eurocoupe contre le Galatasaray d’Istanbul ne ressemble pas à un match à l’extérieur. Pour éviter un bain turc au Rhenus – une centaine de places réservées aux fans stanbouliotes –, ils ont mis en place une billetterie qui favorisait les fidèles supporters strasbourgeois. Malgré ça, la SIG va jouer à l’extérieur et ce, par choix de Vincent Collet !

>> Suivez la finale de l'Eurocoupe Strasbourg-Galatasaray Istanbul en live comme-à-la-maison à partir de 20h50

A domicile, la SIG shoote plus et moins bien qu’à l’extérieur !

Pourquoi ? Parce que Strasbourg a perdu ses trois derniers matchs d’Eurocoupe à domicile contre Oldenbourg, Novgorod et Trente. « On a été plutôt mauvais à domicile », souligne le coach de la SIG.

Il pointe moins de concentration de son équipe et une construction du jeu moins aboutie au Rhenus qu’à l’extérieur. « On shoote plus à domicile qu’à l’extérieur. C’est d’ailleurs visible à 3 points où on prend plus de tirs mais on en met moins [30% de réussite à domicile, 44 % en déplacement] ! », détaille Vincent Collet.

>> Teaser SIG-Galatasaray.

Tout ça a été signifié aux joueurs. « Je me demande si, au Rhenus, on n’est pas dans l’euphorie de vouloir montrer des choses, de vouloir gagner le match absolument et on en fait plus que ce qu’on devrait faire, on shoote un peu plus vite qu’on ne devrait », admet le meneur-arrière Paul Lacombe.

Mise au vert

Cette euphorie sera nécessaire pour gagner le premier round de la finale d’Eurocoupe face à Galatasaray. « Mais sur une ou deux séquences », Vincent Collet veut avant tout que son groupe « court après le bien joué ». Sinon, les Turcs vont mettre une option sur le trophée. « Ils viennent pour tuer la finale sans attendre d’être chez eux », annonce le stratège strasbourgeois.

Pour que ses joueurs aient la patience et la concentration dont ils font preuve à l’extérieur, Vincent Collet a opté pour une mise au vert. « Au début, je n’étais pas trop pour car j’ai de la famille qui vient, des amis et je voulais un peu en profiter, avance Paul Lacombe. Mais ce n’est pas plus mal. On va pouvoir se concentrer sur Galatasaray, on ne va penser qu’au match, manger et vivre ensemble Galatasaray. »

>> A lire aussi: «Les mises au vert, c'est surtout synonyme de carottes râpées.»

Et pour le jeune papa, cette mise au vert n’a pas que des inconvénients. « Je ne vais pas le cacher ça m’assure une nuit tranquille. C’est la maman qui va devoir gérer toute seule. Ce n’est pas plus mal pour moi », rigole le Strasbourgeois.

On profite de la journée ensoleiller et de L'après-midi Off 😊

A photo posted by Lacombe Paul (@paulpopox) on