Alsace-Moselle: Ils veulent la fin des cours de religion obligatoires à l'école

SOCIETE Des organisations laïques et des instances éducatives ont réclamé la fin de l'enseignement religieux obligatoire à l'école en Alsace-Moselle...

A.I. avec AFP

— 

Ils veulent la fin des cours de religion obligatoires en Alsace-Moselle. (Illustration)
Ils veulent la fin des cours de religion obligatoires en Alsace-Moselle. (Illustration) — G. VARELA /20 MINUTES

La fin de l’enseignement religieux obligatoire à l’école en Alsace-Moselle ? En tout cas, c’est ce qu’a réclamé un collectif d’organisations laïques et des instances éducatives du Bas-Rhin, du Haut-Rhin et de Moselle.

Selon eux, l’enseignement religieux en Alsace-Moselle, régi par le concordat et non par la séparation des Eglises et l’Etat, n’est pas conforme à trois principes constitutionnels ; à savoir la liberté de conscience, la neutralité et l’égalité.

>> A lire aussi: Le délit de blasphème et les cours de religion en Alsace-Moselle dans le viseur de l'Observatoire de la laïcité

« Le droit à l’égalité est bafoué à l’école élémentaire où l’heure de religion est incluse dans l’horaire obligatoire de 24 heures » par semaine et les élèves « sont ainsi privés de 180 heures de cours durant leur scolarité primaire », déplore l’appel, présenté lors d’une conférence à la fédération de parents d’élèves FCPE.

>> A lire aussi: Les représentants des cultes répondent aux «contre-vérités» sur l'enseignement religieux en Alsace

En mai 2015, l’Observatoire de la laïcité, rattaché à Matignon, avait proposé que les élèves ne souhaitant pas suivre les cours de religion ne soient plus tenus de demander une dispense comme c’est le cas actuellement, et que les autres au contraire s’y inscrivent.