PHOTOS. Strasbourg: Une première #NuitDebout mais les pieds dans l'eau

SOCIETE Environ 150 personnes se sont réunies en début de soirée place de la République à Strasbourg...

Alexia Ighirri et Gilles Varela

— 

#NuitDebout à Strasbourg. Lancer le diaporama
#NuitDebout à Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

Une première #NuitDebout… trempée. La météo en aura peut-être découragé certains, mais, malgré les averses, environ 150 personnes étaient présentes mardi en début de soirée sur la place de la République à Strasbourg pour participer à ce mouvement citoyen et pacifiste d’occupation de l’espace public, né à Paris de la mobilisation contre la loi Travail.

>> A lire aussi : Qu'est-ce que le mouvement #NuitDebout?

L’ambiance est bon enfant. Certains s’entraident pour créer puis accrocher quelques pancartes à un arbre. Sous leur capuche ou sous leur parapluie, d’autres Strasbourgeois discutent entre eux, par petits groupes, en attendant l’arrivée des bâches pour se mettre à l’abri de la pluie.

« Pas un squat »

Ils ne sont pas nombreux à avoir pensé au sac de couchage pour passer la nuit sur place, mais cette jeune femme prévient : « Ce n’est pas un squat, on est là pour discuter ! »

Ben, 20 ans, étudiant à l’EM Strasbourg, vient de rencontrer Thibaut. « Je suis venu rencontrer du monde, pour discuter des dérives qui mettent en péril la démocratie. Ce qui s’illustre encore aujourd’hui avec les “Panama Papers”. C’est l’occasion de reposer les bases de la citoyenneté en France », juge le jeune homme qui avait suivi la naissance du mouvement à Paris et qui se demandait comment est-ce qu’il pourrait se traduire dans d’autres villes.

Un outil de réflexion commune

Les autres participants sont sur la même longueur d’onde, voyant dans le mouvement #NuitDebout un nouveau moyen d’expression et de réflexion commune. Les discussions et débats seront donc au cœur de la nuit, et seront entrecoupés par des projections de courts-métrages.

Quelques élus se sont rendus à la manifestation, mais aucune revendication politique n’y a été faite. De même, en ce début de soirée, les forces de l’ordre se sont tenues à l’écart du rassemblement.

Pour retrouver le diaporama sur mobile