VIDEO. Strasbourg: Un nouvel éclairage pour la cathédrale

PATRIMOINE Afin de valoriser son architecture gothique, la cathédrale va bénéficier d'un nouvel éclairage...

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés. Lancer le diaporama
Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés. — G. Varela / 20 Minutes

Fini l’éclairage orangeâtre et énergivore qui habillait la cathédrale de Strasbourg depuis les années 1980. Depuis ce matin, les techniciens travaillent à la mise en place d’un tout nouvel éclairage en led blanches. Entre 600 et 650 points lumineux qui vont habiller chaque nuit Notre Dame.

Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés.
Strasbourg le 31 03 2016. Préparatifs éclairage de mise en valeur de la cathédrale. Près de 650 points de lumières vont être installés. - G. Varela / 20 Minutes

Des relevés avec une nacelle

Inscrit dans le Plan lumière qui permet de révéler la richesse patrimoniale et architecturale de la ville par une mise en lumière de ses façades, la cathédrale devrait bénéficier des installations de son concepteur, Jean-Yves Soetinck de la société Acte lumière, déjà connu pour avoir mis en lumière la place du Château.

Les techniciens de la société Citeos, chargée de mettre en place l’éclairage, effectuent actuellement des relevés sur la façade afin de définir les points d’ancrages, le cheminement des câbles et l’emplacement des boîtiers électriques. Une nacelle pouvant se déployer jusqu’à 46 mètres de haut permet aux techniciens de faire des relevés. Près de trois années ont été nécessaires pour sa conception, contre dix pour Notre Dame de Paris. Des tests particuliers ont été réalisés afin de protéger le matériel électrique, la cathédrale étant souvent touchée par la foudre.

La mise en valeur

L’éclairage, pour un coût de 2,1 millions d’euros, sera sobre et rendra les teintes de l’édifice afin de révéler la richesse chromatique de la pierre et les couches successives de l’architecture, promet la ville. « Il ne s’agit pas d’un spectacle, c’est différent, prévient Alain Fontanel, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine. Il s’agit de mettre en valeur l’édifice et pas d’en rajouter. L’éclairage va mettre en valeur les statues et souligner la finesse de la dentelle de pierre, les volumes et les formes. »

Un éclairage qui change tout au long de la nuit

La cathédrale sera le seul bâtiment de Strasbourg à être éclairé toute la nuit, de manière évolutive. Jusqu’à environ 22h, c’est l’ensemble du bâtiment qui sera éclairé. Puis jusqu’à minuit, il sera allégé et portera sur le statuaire, élèvera les regards. Puis, jusqu’au lever du jour, c’est uniquement la partie supérieure, la toiture et le clocher qui émergeront de la ville.

Les Strasbourgeois tout comme les quatre millions de visiteurs annuels de la cathédrale pourront apprécier cette mise en lumière au mois de novembre.