Strasbourg: Les ordures ménagères vont être ramassées par des chevaux

ENVIRONNEMENT Nouveau cheval de bataille de la ville de Strasbourg, le ramassage des déchets ménagers par des équidés…

Floréal Hernandez

— 

Dans son ambition de devenir la capitale verte de l'Europe en 2019, la ville de Strasbourg va recourir aux chevaux pour le ramassage des ordures ménagères. (Illustration
Dans son ambition de devenir la capitale verte de l'Europe en 2019, la ville de Strasbourg va recourir aux chevaux pour le ramassage des ordures ménagères. (Illustration — G. VARELA / 20 MINUTES

Un ramassage des ordures plus vert ! C’est l’ambition de Strasbourg. Capitale française de la biodiversité en 2014, la ville ambitionne de devenir la capitale verte de l’Europe en 2019. Et l’une des actions de son plan « Strasbourg grandeur nature » prévoit le ramassage des déchets ménagers par des chevaux.

Du camion benne aux rênes

Cette initiative n’est pas sans rappeler le choix fait par la ville de Lampertheim d’utiliser depuis 2007 Quadrille, une pouliche ardennaise pour assurer les tâches de ramassage et de nettoyage dans la commune de 3.000 habitants à une dizaine de kilomètres au nord de Strasbourg.

Pour les agents de collecte des déchets, il va falloir passer du camion benne aux rênes du cheval. La ville de Strasbourg doit présenter sous peu un calendrier de mise en place progressive du ramassage des déchets ménagers par les chevaux. Pour éviter toute ruade des agents, des formations pour apprendre à travailler avec les équidés vont leur être proposés.

Les haras de la ville ayant été réaménagés en une brasserie, un hôtel et un biocluster, les chevaux iront paître au jardin des Deux Rives. Et le crottin, direz-vous ? La ville a prévu des bacs pour le collecter et permettre à chacun d’en récupérer pour ses plantations. Des bacs qui seront couplés à des arceaux pour vélos et positionnés sur quelques places de stationnement.