Loi travail: Répétition générale des manifestants à Strasbourg avant la venue de la ministre Myriam El Khomri vendredi

POLITIQUE Entre 1.200 et 1.700 personnes ont manifesté à l’appel d’une intersyndicale contre le projet de loi du travail porté par la ministre Myriam El Khomri. Coïncidence, elle est de passage vendredi à Strasbourg…

Gilles Varela

— 

Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail.
Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail. — G. Varela / 20 Minutes

Peu nombreux à se rassembler vers 14h place Kléber, les rangs de manifestants au projet de loi du travail porté par la ministre Myriam El Khomri ont rapidement grossi et ce sont entre 1.200 et 1.700 personnes qui ont défilé dans les rues de Strasbourg.

C’est à l’appel d’une intersyndicale quele cortège a battu le pavé paralysant le tram sur la ligne A et D en centre-ville.

Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail.
Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail. - G. Varela / 20 Minutes

 

Un appel à un rassemblement vendredi

Au cri de « la loi ne passera pas, on n’en veut pas » ou bien encore avec des slogans hostiles au « capitalisme », beaucoup de jeunes sont venus montrer leur mécontentement. Comme Romain, 16 ans : « La précarité, c’est pas mon avenir. Je veux pouvoir travailler mais aussi être protégé. Etce n’est pas les petites modifications d’El Khomri ou de Valls qui changent le fond de cette loi. Elle ne passera pas. »

Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail.
Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail. - G. Varela / 20 Minutes

 

Le cortège, (très déterminé mais aussi très encadré) s’est rendu place de l’université. Les manifestants ont également crié quelques insultes à l’adresse du Parti Socialiste.

Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail.
Strasbourg le 17 mars 2016. manifestation contre le projet de loi du travail. - G. Varela / 20 Minutes

 

>> A lire aussi: Loi travail: François Hollande veut proposer un nouveau texte

« Nous avons appris tardivement la venue demain vendredi de la ministre Myriam El Khomri qui vient signer à Strasbourg une convention pour la formation. Aussi, nous appelons à un rassemblement demain devant la préfecture à 9h pour l’accueillir », explique Jacky Wagner, secrétaire général de l’union départementale CGT du Bas-Rhin.

>> A lire aussi: Loi Travail: Plus de quatre mille personnes manifestent à Strasbourg

Des manifestants légèrement blessés lors d’une échauffourée à la fin de la manifestation

Une lycéenne de 18 ans a été légèrement blessée lors d’une intervention de la police visant à « déloger » des manifestants qui tentait de bloquer les marches d’accès à la faculté de droit aux cris de « La faculté est à nous », rapporte l’AFP. Les forces de l’ordre avaient également essuyé quelques jets de projectiles de la part des manifestants, précise l’agence de presse. Dans un communiqué, l’Union des Étudiants Communistes de Strasbourg condamne l’intervention policière et affirme que quatre personnes ont été hospitalisées. « Tout cela est encore une fois imputable à l’état d’urgence permanent qui a pour but de museler les luttes et de justifier toutes les violences. La mobilisation contre la loi El Khomri ne s’arrêtera pas là, au contraire, elle doit être plus forte que jamais. »

La visite de la ministre Myriam El Khomri

La ministre du travail, de l’emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social va signer la première convention régionale du plan de 500.000 formations supplémentaires. Dans un communiqué, la préfecture précise que « cette signature fait suite à l’annonce du plan d’urgence pour l’emploi par le Président de la République le 18 janvier dernier. L’un de ses axes prioritaires est l’intensification de l’effort de formation à destination des personnes en recherche d’emploi. ». Elle se rendra ensuite dans les Vosges.