Football: «Il y avait une équipe d'hommes face à une équipe de jeunes» lors du derby entre Colmar et Strasbourg

SPORT Le Racing s’est imposé dans le derby à Colmar (0-3), vendredi. Roi d’Alsace, le club strasbourgeois reprend la première place du National…

A Colmar, Floréal Hernandez

— 

Tout a souri à Dimitri Liénard et au Racing club de Strasbourg lors du derby alsacien contre les SR Colmar (0-3). (Archives)
Tout a souri à Dimitri Liénard et au Racing club de Strasbourg lors du derby alsacien contre les SR Colmar (0-3). (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Un succès, des buts, un pas de danse et des louanges. Le derby alsacien du National a été remporté haut la main par le Racing à Colmar (0-3), vendredi. « Il y avait une équipe d’hommes contre une équipe de jeunes, ne peut que constater Didier Ollé-Nicolle, le coach des SRC. Il n’y a rien à dire. »

>> Revivez le derby alsacien remporté haut la main par Strasbourg (0-3).

« On a été malmenés »

Du côté colmarien, c’est sûr tant la prestation des Haut-Rhinois a été fade et inoffensive. Du côté du RCS, le match a été « sans point faible », se félicite Jacky Duguépéroux. « Quand toute l’équipe se met en mode conquérant, il ne peut rien y arriver », poursuit Dimitri Liénard, enfin buteur cette saison (64e).

>> Le résumé du derby SR Colmar - Racing (0-3).

De l’impact, les Strasbourgeois en ont mis dès le début du match avec une première occasion d’Abdallah N’Dour (1re) ou un tampon de Jérémy Grimm (3e). « On s’est fait bouger. C’est la première fois qu’on est malmenés comme ça », reconnaît Didier Ollé-Nicolle. Récompense de cette entame pleine d’envie, le Racing a ouvert le score par Denis Bouanga (17e) après une belle ouverture de Mayoro N’Doye.

Les Colmariens voient le Racing en L2

Puis, le Racing a pu gérer, accélérer et déborder les Colmariens en seconde période grâce à Liénard (64e) après une frappe de Bouanga freinée par le portier des SR Colmar et un dernier but de l’attaquant prêté par Lorient d’une grosse mine sous la barre (89e).

Les Haut-Rhinois se sont montrés admiratifs du Racing. « Cette équipe n’a rien à faire en National. Je n’en ai pas vu meilleure cette saison », admet Sébastien Chéré, le capitaine colmarien. Le portier meurtri Cédric Mensah avance : « Cette équipe est taillée pour jouer à l’échelon supérieur. »

Les Strasbourgeois, eux, appellent à « ne pas s’enflammer ». N’empêche, ils vont « savourer », dixit Liénard et Dugué. Car outre, ce succès dans le derby, ils ont mis fin à une série de six matchs sans succès et sans but à l’extérieur et ont repris la première place du National. Ça valait bien un pas de danse devant les 1.300 supporters venus les encouragés.