Strasbourg: L’illustration dans tous ses états avec Central Vapeur

CULTURE La sixième édition du festival Central Vapeur vient de débuter à Strasbourg…

Aurélie Marmu
— 
L'exposition «Constructions» de Marie Mirgaine et Loïc Urbaniak est à voir à la Socopof à Strasbourg du 18 au 20 mars lors du festival Central Vapeur.
L'exposition «Constructions» de Marie Mirgaine et Loïc Urbaniak est à voir à la Socopof à Strasbourg du 18 au 20 mars lors du festival Central Vapeur. — Marie Mirgaine-Loïc Urbaniak

Nouveau rendez-vous ! A l’occasion des premières Rencontres de l’Illustration de Strasbourg avec la Haute école des arts du Rhin (HEAR), les Musées de la ville et les Médiathèques, le festival Central Vapeur déménage du mois décembre au mois de mars. Le collectif propose, jusqu’au 20 mars, une kyrielle d’événements : des expositions, des concerts, des ateliers, la Battlestar et le salon des indépendants.

Dialogue de dessins 100 % féminin

« Absurd » du duo d'illustratrices espagnoles Cachete Jack fait un Dialogue de dessins 100 % féminin avec la Française Caroline Gamon à la Semencerie les 19 et 20 mars durant le festival Central Vapeur.

Parmi la programmation, on ne rate pas à la Semencerie le Dialogue de dessins 100 % féminin entre la Française Caroline Gamon et le duo espagnol Cachete Jack, formé par Nuria Bellver et Raquel Fanjul. Les trois illustratrices dévoilent, du 19 au 20 mars, une vingtaine de créations établies à partir d’une liste d’émotions et de concepts comme la chance, le désir, l’anxiété ou l’absurdité (ici le dessin de Cachete Jack).

 

 

 

Dans le cadre du festival Central Vapeur, la Maison de la Région à Strasbourg accueille l'exposition «Sur la piste de Daniel Boon» jusqu'au 7 avril.

On file aussi découvrir l’exposition collective « Sur la Piste de Daniel Boon » à la Maison de la région jusqu’au 7 avril. Dix artistes strasbourgeois s’inspirent du héros trappeur de l’illustrateur russe émigré Feodor Rojankovsky.