En prison pour avoir tué un bébé en le secouant

- ©2007 20 minutes

— 

Le jury a suivi les réquisitions de l'avocat général. La cour d'assises de Colmar a condamné hier Sébastien Vivier à huit ans de prison pour avoir tué un bébé de deux mois en mai 2005. La petite Océane était décédée à Barr d'une hémorragie cérébrale après avoir été violemment secouée et jetée sur un lit par le jeune homme, alors âgé de 22 ans. Compagnon de la mère de la victime, qu'il avait rencontrée alors qu'elle était enceinte, il avait indiqué aux enquêteurs avoir agi ainsi parce qu'il ne supportait pas les pleurs du bébé. « J'ai perdu le contrôle. Encore aujourd'hui, je ne comprends pas pourquoi j'ai fait ces gestes », a-t-il expliqué à la barre. D'après l'enquête, c'était la première fois qu'il portait la main sur la petite fille. J. B. (avec AFP)