Déraillement d'un TGV en Alsace: Les essais sur la LGV entre Paris et Strasbourg ont repris

TRANSPORTS Les essais sur la ligne à grande vitesse (LGV) est-européenne ont repris lundi. Ils avaient stoppé le 14 novembre suite au déraillement mortel d’une rame d’essai à Eckwersheim (Bas-Rhin)…

F.H. avec AFP
— 
L'accident du train du 14 novembre 2015 a causé la mort de 11 personnes lors du test de la ligne grande vitesse entre Paris et Strasbourg
L'accident du train du 14 novembre 2015 a causé la mort de 11 personnes lors du test de la ligne grande vitesse entre Paris et Strasbourg — FREDERICK FLORIN AFP

Le 3 juillet, Paris et Strasbourg seront reliées en 1h50. Avant cela, les essais sur la ligne à grande vitesse (LGV) est-européenne ont repris ce lundi. Ceux-ci avaient été arrêtés suite à l’accident mortel du 14 novembre qui avait fait 11 morts et 42 blessés.

Une vitesse de 300 km/h garantie

« Les essais ont repris hier sous un nouveau protocole de sécurisation, avec une activation du système automatique de contrôle de vitesse, donc sans essais en survitesse en raison de l’accident », a déclaré un porte-parole de SNCF Réseau à l’AFP.



Cela aura pour conséquence que la vitesse d’exploitation garantie lors de la mise en service sera de 300 km/h, alors qu’elle devait être initialement de 320 km/h, a-t-il précisé.

La portion accidentée toujours sous scellée

Cette phase d’essais reprend ceux qui avaient été entamés avant l’accident, c’est-à-dire les tests de la voie et des caténaires, et intègre de nouveaux essais sur les systèmes de radio et de signalisation.

Les tests ont repris sur la section non accidentée de la ligne, la portion de 25 km sur laquelle un TGV d’essais avait déraillé cet automne étant toujours sous scellés. Le 14 novembre, un TGV d’essais qui effectuait des tests en Alsace, a déraillé alors qu’il roulait à 243 km/h.

Les premières conclusions de l’enquête conduite par la SNCF ont montré que le train avait freiné trop tard en abordant la portion de raccordement entre la ligne à grande vitesse et la ligne classique.