Alsace: Un professeur condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir touché les fesses de trois ados

FAITS DIVERS Le professeur a été condamné à six mois avec sursis et ne peut exercer une activité en contact avec des mineurs pendant cinq ans…

F.H. avec AFP

— 

Accusé par trois adolescentes de leur avoir touché les fesses, un professeur de technologie du collège de Benfeld (Bas-Rhin) a été condamné à Strasbourg à six mois de prison avec sursis, mercredi. (Illustration fronton du tribunal de grande instance de Strasbourg).
Accusé par trois adolescentes de leur avoir touché les fesses, un professeur de technologie du collège de Benfeld (Bas-Rhin) a été condamné à Strasbourg à six mois de prison avec sursis, mercredi. (Illustration fronton du tribunal de grande instance de Strasbourg). — G . VARELA / 20 MINUTES

Trois adolescentes avaient porté plainte contre leur professeur de technologie au collège de Benfeld, à 30 km au sud de Strasbourg (Bas-Rhin). Celles-ci l’accusaient de leur avoir touché les fesses. L’enseignant a été condamné mercredi à Strasbourg à six mois de prison avec sursis pour des attouchements sexuels sur les adolescentes, a-t-on appris auprès des avocats.

Une des ados menacée d'un conseil de discipline

Cette peine est assortie d’une interdiction d’exercer une activité en contact avec des mineurs pendant cinq ans, a précisé à l’AFP l’avocat d’une des élèves, Me Gauthier Bautz. « C’est satisfaisant et compense un peu le traitement déplorable de cette affaire par l’ancienne direction de l’établissement », poursuit l’avocat.


Il a rappelé que sa jeune cliente avait été punie par la direction pour avoir porté atteinte à la réputation de son professeur, obligée de copier 50 fois une phrase par laquelle elle s’engageait à ne plus le faire, sous la menace d’un passage en conseil de discipline.

L’enseignant « ne reconnaît pas les faits »

L’avocat de l’enseignant, Me Renaud Bettcher, a pour sa part souligné que le professeur « ne reconnaît pas les faits qui lui sont reprochés », et a souligné une « parole contradictoire et dispersée » de la part des adolescentes.