Le PS s'agite en coulisses pour la mairie

J. B. - ©2007 20 minutes

— 

Débats confidentiels. Pierre Henninger, membre du groupe socialiste au conseil municipal de Strasbourg, a démissionné cette semaine de son parti. Un geste qu'il justifie par la désignation - certaine, selon lui - de Roland Ries comme tête de liste pour les municipales, au détriment de Robert Herrmann. Au PS, on refuse de confirmer : « Rien n'est plié, souligne Roland Ries. Les négociations se poursuivent pour trouver un accord et éviter de passer par des primaires. » Autrement dit : présenter un candidat unique aux militants chargés de la désignation finale le 11 octobre. Robert Herrmann ne s'estime pas lésé par les tractations en cours. « Les discussions avancent positivement, il faut leur laisser le temps d'aboutir », indique-t-il. Selon un militant proche des têtes pensantes du parti, « le climat s'est pacifié autour de la désignation de la tête de liste, qui devrait revenir à Roland Ries ». En revanche, les discussions seraient âpres pour attribuer les places de second rang. Les prétendants au leadership auront entre le 10 et le 15 septembre pour présenter leur candidature.