Pour faire des rencontres à la page en fin d'été

L. M. - ©2007 20 minutes

— 

L'an passé, la Bibliothèque idéale avait réuni à Strasbourg plus de 6 000 personnes sur cinq jours. On peut parier sur le même engouement pour cette deuxième édition, dont le programme a été dévoilé hier. De grands noms seront présents et pas seulement du monde littéraire. Les organisateurs - la ville et la librairie Kléber - ont laissé carte blanche aux auteurs pour inviter les artistes de leur choix. Jean-Pierre Marielle et Pierre Etaix se retrouveront ainsi au côté de Jean-Claude Carrière, ou encore Pierre Assouline et le metteur en scène de cinéma Frédéric Schoendoerffer. « Nous n'avons pas voulu faire un énième salon du livre, mais organiser de véritables rencontres entre les Stras­bourgeois et les écrivains ou artistes », a souligné Robert Grossmann, président (UMP) de la CUS. Au-delà des rencontres-débats, le public pourra assister à la projection d'une vingtaine de films réalisés par de grands écrivains, dont Kafka. « Cette année, nous avons envie de fonctionner en festival », explique François Wolfermann de la librairie Kléber.