Les gendarmes sur la piste de Hirst pour un meurtre

- ©2007 20 minutes

— 

A nouveau dans le collimateur de la police. Emmanuel Hirst, auteur présumé de la profanation de 127 tombes du cimetière juif de Herrlisheim, en avril 2004, a été entendu mardi par les gendarmes de la section de recherche de Strasbourg, dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un homme de 47 ans. En mai 2001, la victime, Mohammed Madsini, un marchand de tapis en porte à porte originaire de Nanterre, avait été tuée en pleine rue d'une balle dans la tête à Gundolsheim (Haut-Rhin).