VIDEO. Lorraine: 2.400 poules sauvées in extrémis de l'abattoir

INSOLITE Près de 2.400 poules élevées en batterie vont prendre leur retraite en plein air, sauvées par des associations de défense des animaux…

G.V. avec AFP

— 

La Wondelrpoule sensibilise aux problèmes des élevages de poules en batterie. Strasbourg le 14 11 2007
La Wondelrpoule sensibilise aux problèmes des élevages de poules en batterie. Strasbourg le 14 11 2007 — G . VARELA / 20 MINUTES

Près de 2.400 poules pondeuses d’un élevage en batterie de Meurthe-et-Moselle promises à l’abattoir ont été sauvées par des associations de défense des animaux. Une évidence pour Stéphane Lamart, président d’une des associations qui milite pour la fin des élevages en batterie et de meilleures conditions de vie pour les animaux, « après 15 mois, les poules pondeuses qui n’ont connu ni l’herbe ni la lumière, ont pour tout remerciement un départ vers l’abattoir ».

>> A lire aussi: Des œufs bio pondus par des poules qui écoutent du Mozart

Décidées à leur épargner ce triste sort, trois associations ont décidé de racheter ces poules et de les placer dans des fermes pédagogiques ou chez des particuliers.

>> A lire aussi : La mairie de Colmar va distribuer des poules

Rachetées 2 euros à l’éleveur, (plus que le prix d’achat par un abattoir), 800 d’entre elles iront en Allemagne, 400 autres sont recueillies par l’association locale Elyri’s Place et les 1.200 autres par l’association Stéphane Lamart. Et pour s’assurer de leur sort, l’association a fait signer un contrat d’adoption aux particuliers qui les recueillent ce qui les engage à en prendre soin.

Ces dernières années, certaines collectivités, comme la communauté d’agglomération du Pays de l’Or, à côté de Montpellier, ont décidé de subventionner l’achat de poules par des particuliers pour réduire la production de déchets organiques des foyers.