LGV Est: Le Haut-Rhin ne veut plus payer le dernier tronçon du TGV

TRANSPORTS Le conseil départemental du Haut-Rhin a décidé d'engager une procédure devant le tribunal administratif de Strasbourg...

Alexia Ighirri

— 

Le compte à rebours de la fin de LGV Est inauguré dans la gare de Strasbourg, le 2 avril 2015. Le 3 avril 2016, le trajet Strasbourg-Paris s'effectuera en 1h48 en TGV.
Le compte à rebours de la fin de LGV Est inauguré dans la gare de Strasbourg, le 2 avril 2015. Le 3 avril 2016, le trajet Strasbourg-Paris s'effectuera en 1h48 en TGV. — F. Hernandez / 20 Minutes

Considérant que la desserte de Colmar est insuffisante et notant que celle de Mulhouse n’est tout plus assurée par le TGV Est, le département du Haut-Rhin ne veut plus payer les derniers 7,5 millions d’euros qu’elle doit dans le cadre du financement du deuxième tronçon de la LGV Est-Européenne, indique France Bleu Alsace.

Le conseil départemental a alors décidé d’engager une procédure devant le tribunal administratif de Strasbourg. « On a décidé d’aller au contentieux pour payer le juste prix par rapport au service rendu par la SNCF », explique le président haut-rhinois Eric Straumann, au micro de France Bleu Alsace.

>> A lire aussi : Vers une mise en service en juillet 2016 LGV Est ?

Cette deuxième phase de la LGV Est devait être mise en service le 3 avril 2016. Elle a été retardée en raison du dramatique déraillement d’une rame d’essai le 14 novembre.