Dons de gamètes: Un appel aux donneurs de sperme et d'ovules en Alsace

SANTE Les dons de spermatozoïdes et d’ovocytes sont insuffisants face au nombre de personnes en attente…

Alexia Ighirri

— 

Tube conique avec du pure sperme pour la préparation de l’insémination intra utérine dans le Laboratoire du FIV dans lequel sont travailles les spermes, les ovules et après manipulations réussies, les embryons en vue de l’insémination. FIV Fécondation InVitro a la Clinique spécialisée de la Muette.
Tube conique avec du pure sperme pour la préparation de l’insémination intra utérine dans le Laboratoire du FIV dans lequel sont travailles les spermes, les ovules et après manipulations réussies, les embryons en vue de l’insémination. FIV Fécondation InVitro a la Clinique spécialisée de la Muette. — MELANIE FREY/JDD/SIPA

En Alsace, comme partout en France d’ailleurs, les donneurs de spermatozoïdes et les donneuses d’ovocytes sont plutôt rares. Ils ne sont surtout pas assez nombreux pour satisfaire la demande d’hommes et femmes en détresse qui ne peuvent concevoir un enfant.

>> A lire aussi : Le sperme et les ovules des donneurs vont pouvoir être conservés

Et même si cela ne relève pas de ses compétences directes, l’Agence régionale de santé (ARS) Alsace y détecte un « enjeu d’information » dont elle souhaite faire le relais : « Les chiffres en Alsace sont assez éloquents », confie Marie Fontanel, directrice générale par intérim de l’ARS.

Et pour cause en 2013, 24 femmes ont fait un don d’ovocytes en Alsace pour 11 naissances. Cette même année, deux hommes seulement ont fait un don de spermatozoïdes dans la région pour 32 naissances ; puisqu’il est indiqué que le sperme est « plus généreux » et qu’un don peut donc donner lieu à plusieurs naissances.

Un acte volontaire, gratuit et anonyme

Au niveau national, l’objectif est de recruter 900 donneuses et 300 donneurs par jour pour répondre aux besoins de tous les couples en attente.

>> A lire aussi : Le Conseil d’Etat saisi de la question du don de sperme

« Il faut rappeler que les conditions des dons de sperme et d’ovocytes sont les mêmes que pour le don de sang ou de moelle osseuse par exemple, à savoir que c’est un acte volontaire, gratuit et anonyme », rappelle Marie Fontanel. Il est cependant obligatoire que la donneuse d’ovocytes soit âgée de moins de 37 ans. Le donneur de sperme doit avoir moins de 45 ans.