VIDEO. Régionales 2015: Chez Canteloup, François Hollande annonce offrir le Grand Est à Angela Merkel

ELECTIONS Nicolas Canteloup a imité le Président de la République ce matin sur Europe 1...

Alexia Ighirri

— 

Nicolas Canteloup a imité François Hollande.
Nicolas Canteloup a imité François Hollande. — Capture d'écran - Dailymotion

Le candidat socialiste aux régionales en Alsace-Champagne-Adrenne-Lorraine, Jean-Pierre Masseret, n’a pas souhaité se retirer au second tour pour faire barrage au Front national. Les consignes du PS et la menace d’une désinvestiture n’ont pas suffi tout comme la démission de 71 de ses colistiers.

>> Toutes les infos sur le premier tour des régionales 2015, dans notre « journal des régionales »

Le Président de la République aurait, de son côté, une solution pour ne pas voir cette région française passer sous le président de Florian Philippot. « J’ai su décrocher mon téléphone à temps », a-t-il débuté.
Non pas pour convaincre Jean-Pierre Masseret de se retirer, mais pour appeler la chancelière allemande Angela Merkel : « J’ai pris la décision grave de céder à l’Allemagne l’Alsace et la Lorraine. J’ai donné les Ardennes en plus, on ne s’en servait quasiment pas », a annoncé François Hollande… ou presque.

C’est bien évidemment une blague de Nicolas Canteloup, qui a imité le Président de la République dans sa chronique sur Europe 1 ce mercredi matin (à voir ci-dessous à partir de 5’52).

 

>> Tous les résultats des élections par ici