Attentats à Paris: Le père de Foued Mohamed-Aggad n'a «rien vu venir»

ENQUETE Le père de troisième kamikaze du Bataclan, originaire du Bas-Rhin, confie n'avoir rien vu venir...

Alexia Ighirri

— 

Photo non datée de Foued Mohamed Aggad, provenant de son site Facebook et identifié comme le troisième kamikaze du Bataclan
Photo non datée de Foued Mohamed Aggad, provenant de son site Facebook et identifié comme le troisième kamikaze du Bataclan — HO OFF

L'identité du troisième kamikaze du Bataclan a été révélée. On sait désormais que Foued Mohamed-Aggad, jeune homme de 23 ans originaire de Wissembourg (Bas-Rhin) qui faisait partie d’une dizaine de jeunes radicalisés d’un quartier de Strasbourg, la Meinau, a participé à la prise d'otages du Bataclan causant la mort de 89 personnes le 13 novembre.

L’information a été révélée par Le Parisien, à qui le père du kamikaze, habitant Bischheim (Bas-Rhin) s’est confié : « Quel être humain peut faire ce qu’il a fait ?. Si j’avais su qu’il commettrait un jour une chose comme ça, je l’aurais tué avant ».

« On n’a rien compris à tout ça »

Il assure n’avoir « rien vu venir » : « Il s’était mis aussi à faire sa prière, mais de là à imaginer ce qui se passerait ensuite… Franchement, on n’a rien compris à tout ça. »

Foued Mohamed-Aggad a quitté la France pour faire le djihad en Syrie en décembre 2013, avec une dizaine d’autres personnes. Il était le seul à ne pas être rentré à Strasbourg, tandis que les autres avaient été interpellés à leur retour. Le frère du terroriste du Bataclan serait aujourd’hui incarcéré.