VIDEO. Alsace: Mummyz, l'appli anti-gaspillage qui permet de vendre les parts en trop de ses plats cuisinés

WEB Une application alsacienne permet de vendre les parts additionnelles de ses plats cuisinés autour de soi...

Alexia Ighirri

— 

L'application Mummyz permet de vendre ses parts additionnels de plats cuisinés.
L'application Mummyz permet de vendre ses parts additionnels de plats cuisinés. — Ros Drinkwater/REX/REX

Une part de carottes braisées au thym, deux parts de quiche au pourpier et bacon ou encore trois parts de brownies choco blanc citron à saisir pour quelques euros. Voilà le type d’annonces que l’on retrouve sur Mummyz.

Le principe de cette application anti-gaspillage alsacienne ? Permettre aux personnes qui ont cuisiné en trop de vendre à des personnes autour d’eux leurs parts additionnelles pour le prix des ingrédients.

« Toujours des parts en plus dans mon frigo »

« C’est une initiative citoyenne que j’ai imaginée dans ma cuisine, raconte Emmanuel Tran, fondateur de Mummyz. Je suis d’origine vietnamienne, algérienne et française, et ça se ressent dans ma cuisine. C’est une cuisine conviviale avec toujours des parts en plus dans mon frigo ».

>> A lire aussi : Cinq recettes anti-gaspillage des internautes de « 20 Minutes »

Emmanuel Tran souhaite faire rimer convivialité et lutte contre le gaspillage alimentaire, soulignant que « 13 kg de plats cuisinés sont jetés chaque année en France. Ça répond à une problématique, parce qu’actuellement on ne cuisine pas juste. Il y a un manque de dosage ».

En revanche, il ne veut surtout pas que Mummyz entre dans une activité de restauration ou de traiteur : les parts sont vendues entre 1 et 6 euros et limitées au nombre de six pour « éviter toute professionnalisation ».

 

Les annonces sont géolocalisées et valables durant 48h maximum. « Le but est aussi de créer du lien social. Mummyz ce n’est pas que du virtuel, ça donne lieu à de vraies rencontres quand on se retrouve, par exemple, pour une heure de cours de cuisine antigaspillage, indique Emmanuel Tran. On ouvre aussi une voie au vivre-ensemble parce qu’il n’y a rien de plus facile que d’appréhender une culture par sa cuisine ».

Un millier de parts proposé

Pour le moment, Mummyz n’est qu’une application web, utilisée par près de 800 internautes et où un millier de parts a déjà été proposé. En janvier 2016, une application mobile devrait être lancée pour Apple.

L’application alsacienne a reçu plusieurs prix : lauréate de la Bourse FrenchTech 2015 et de la médaille du secrétariat d’Etat chargé de l’économie sociale et solidaire, Mummyz a aussi été récompensée par une bourse d’excellence de l’Union Européenne.