Sport automobile: Citroën ne reconduit pas le contrat de Sébastien Loeb

SPORT Citroën va retourner en rallye en 2017 alors en 2016, la marque n’engagera que deux voitures dans le championnat WTCC. Celle de Sébastien Loeb sort de la piste…

Floréal Hernandez

— 

Le contrat de Sébastien Loeb n'a pas été reconduit par Citroën. C'est la fin de 15 années de collaboration. (Archives)
Le contrat de Sébastien Loeb n'a pas été reconduit par Citroën. C'est la fin de 15 années de collaboration. (Archives) — G. VARELA / 20 MINUTES

Citroën a retiré à Sébastien Loeb son permis de conduire. La marque aux chevrons a décidé de ne pas porlonger le contrat du pilote alsacien. C’est la fin d’une collaboration de quinze ans entre les deux parties.

Citroën met hors piste la C-Elysée de Loeb

Ce jeudi, Citroën a annoncé son retour en rallye en 2017 et a averti qu’elle n’engagerait que deux voitures sur le championnat WTCC 2016. Celles-ci « seront confiées aux pilotes totalisant six des huit derniers titres mondiaux de la discipline : l’Argentin José María López et le Français Yvan Muller. » De fait, exit Sébastien Loeb.

Sur son site Internet, Sébastien Loeb se dit « surpris » : « Nous avons construit ce challenge en WTCC ensemble, avec pour objectif personnel de décrocher le titre « Pilotes » sous trois ans. Je suis déçu que l’aventure s’arrête après deux années parce que j’avais la volonté d’aller décrocher ce titre et que j’avais montré ma compétitivité à bord de la C-Elysée. » Le pilote poursuit : « Une belle histoire prend fin, mais je n’ai aucun regret. Au contraire, je n’en garde que de supers souvenirs. »

Toujours au volant d’une voiture PSA en 2016

Au volant d’une Citroën, le Bas-Rhinois a remporté neuf titres de champion du monde des rallyes, battu le record de la mythique ascension de Pykes Peak et s’est classé troisième du championnat WTCC pour sa première saison. En 2015, il est à la lutte avec son coéquipier Yvan Muller pour la deuxième place lors de la dernière course au Qatar, les 26 et 27 novembre.

>> L’ascension record de Pykes Peak par Sébastien Loeb en 2013.

Toutefois, Sébastien Loeb n’a pas fini de rouler au volant d’une voiture PSA. « Une page se tourne. Une page importante de ma carrière, c’est certain, reconnaît-il. Mais je suis déjà tourné vers la suite et vers de nouveaux projets qui me passionnent. L’un d’entre eux est le Dakar dans quelques semaines avec Peugeot Sport. »