Attentats à Paris: Des perquisitions ont eu lieu cette nuit dans les quartiers de Strasbourg

SOCIETE Dans la nuit de dimanche à lundi, comme dans plusieurs villes de France, des perquisitions ont été menées dans différents quartiers de la capitale alsacienne...

Gilles Varela

— 

Illustration. Opération de police dans le quartier du Neuhof. Le 03 11 2009
Illustration. Opération de police dans le quartier du Neuhof. Le 03 11 2009 — G. VARELA / 20 MINUTES

Dans le cadre de l’état d’urgence mis en place après les attentats meurtriers de vendredi soir à Paris, de nombreuses perquisitions administratives ont été faites dans plusieurs villes de France.

A Strasbourg, selon nos confrères de France Bleu Alsace, il y aurait eu 14 « cibles ». Des informations que confirmera peut-être le préfet d’Alsace Stéphane Fratacci, qui tiendra un «point presse» en milieu d’après-midi. Mais déjà lors d’une allocution donnée avant la minute de silence ce lundi midi, le préfet a indiqué que « l’ensemble des forces de sécurité a été mobilisé, dès vendredi soir, dans le département et à Strasbourg », ajoutant que « la réponse des pouvoirs publics s’est mise en place, dans le cadre de droit prévu par nos institutions. De premières mesures ont été prises dans le Bas-Rhin, en particulier à Strasbourg, dès hier soir. »

Des opérations dans la plus grande discrétion

Selon un riverain rencontré ce matin à Neudorf, « des policiers lourdement armés et cagoulés, auraient pénétré dans un immeuble situé vers le boulevard Aristide-Briand peu avant deux heures du matin. Mais ils seraient repartis rapidement. »

Des opérations de police qui, si elles sont confirmées, ont été très discrètes car l’ensemble des habitants que 20 Minutes a rencontré ce matin dans différents quartiers de la ville, notamment au Neuhof, n’ont vu ou entendu quelque chose. Selon le quotidien L’Alsace, c’est la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP), la police judiciaire, les CRS, le Raid et la BRI qui sont intervenus.