Strasbourg le 13 novembre 2015. Les producteurs de lait Français et Allemands bloquent le Pont de l'Europe pour dénoncer l'abandon des quotas laitiers cause d'une surproduction et de la baisse du prix d'achat. Strasbourg. Lancer le diaporama
Strasbourg le 13 novembre 2015. Les producteurs de lait Français et Allemands bloquent le Pont de l'Europe pour dénoncer l'abandon des quotas laitiers cause d'une surproduction et de la baisse du prix d'achat. Strasbourg. — G. Varela / 20 Minutes

ECONOMIE

EN IMAGES. Strasbourg: Des producteurs de lait se «noient» sur le Pont de l'Europe

Des exploitants agricoles Allemands et Français refusant la surproduction de lait ont bloqué le pont reliant les deux pays…

Des producteurs de lait Allemands et Français ont bloqué le Pont de l’Europe reliant les deux pays une bonne partie de la journée. Venus avec 68 tracteurs, ils ont symboliquement installé une piscine gonflable qu’ils ont remplie de lait (et d’eau chaude) dans laquelle quatre courageux exploitants se sont baignés par une température de 10 degrés, mimant de « se noyer dans la surproduction laitière » dont ils estiment être victimes avant de jeter une gerbe funéraire dans le Rhin.

Strasbourg le 13 novembre 2015. Les producteurs de lait Français et Allemands bloquent le Pont de l’Europe pour dénoncer l’abandon des quotas laitiers cause d’une surproduction et de la baisse du prix d’achat. Strasbourg. - G. Varela/20 Minutes

Une surproduction laitière

Les agriculteurs répondaient à l’appel du syndicat Coordination rurale. « Depuis l’abandon par l’Europe des quotas laitiers le 1er avril, il n’y a plus de contraintes, c’est l’économie libre et il y a une véritable surproduction ce qui explique la baisse du prix d’achat du lait auprès des producteurs. Nous demandons une véritable régulation », explique Germain Krantz, vice président du Bas-Rhin pour le syndicat et exploitant à Rangen.

Augmenter le prix d’achat aux producteurs

« Une situation devenue impossible, s’insurge Bernard Florian, exploitant venu de Moselle. Pour l’instant, le prix d’achat du litre de lait et de 30 centimes en moyenne en France et de 50 centimes en Allemagne. Il faudrait passer au moins à 450 euros voir 500 euros par tonne pour tirer un salaire pour vivre et pas survivre. »

Strasbourg le 13 novembre 2015. Les producteurs de lait Français et Allemands bloquent le Pont de l’Europe pour dénoncer l’abandon des quotas laitiers cause d’une surproduction et de la baisse du prix d’achat. Strasbourg. - G. Varela/20 Minutes

 

Occasionnant d’importants embouteillages de part et d’autre du Rhin, les manifestants devaient se disperser vers 15h.