Strasbourg: Un père devant le tribunal pour avoir refusé de faire vacciner son fils

SANTE Un père est jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Strasbourg parce qu’il refuse de vacciner son fils âgé de 20 mois des vaccins obligatoires (DT Polio)…

Gilles Varela

— 

Illustration vaccination Strasbourg. Le 13 11 2009
Illustration vaccination Strasbourg. Le 13 11 2009 — G. VARELA / 20 MINUTES

Parce qu’il refuse de vacciner son fils âgé de 20 mois du DT Polio, (diphtérie, tétanos et poliomyélite), un vaccin obligatoire, un père est jugé ce lundi au tribunal correctionnel de Strasbourg. Pour lui, ce vaccin est uniquement disponible en addition à d’autres vaccins, ce qu’il refuse, relate l'Express. Il risque six mois de prison et 3750 euros d’amende.

A lire aussi: Pourquoi les Français sont de plus en plus méfiants envers les vaccins

Une méfiance vis-à-vis des vaccins

Comme aux Etats-Unis ou au Canada, de plus en plus de Français sont méfiants vis-à-vis des vaccins. Le jeune papa qui refuse de faire injecter à son fils le DT Polio, seul vaccin obligatoire en France depuis 2007, reproche à ce vaccin qu’il ne se vende plus seul, mais combiné à d’autres ce qui impliquerait la présence d’adjuvants comme les sels d’aluminium. Un avis que partage de nombreux autres parents à en croire le succès de la pétition du professeur Henri Joyeux, un chirurgien cancérologue qui s’indigne de la pénurie de deux vaccins qui, selon lui, oblige les parents de nouveaux nés à se tourner vers un autre produit qui est selon lui plus dangereux et plus cher. Il réclame que le « simple vaccin DT-Polio sans aluminium pour nourrissons soit de nouveau rendu disponible"…

A lire aussi: La vaccination obligatoire d'un enfant est conforme à la Constitution selon le Conseil constitutionnel

Des conséquences

Le père de famille reproche également d’être culpabilisé, d’être menacé. N’ayant pas encore vacciné son enfant, il n’est en outre pas autorisé à l'inscrire à l’école, à la crèche ou au centre de loisirs.

Le procès s’ouvre ce lundi après-midi et la décision de justice est très attendue…