VIDEO. Mulhouse: Après les maillots de bains, une start-up lance les robes connectées

INNOVATION La société mulhousienne Spinali Design propose six modèles de robes accompagnées d’applications pratiques et ludiques…

Alexia Ighirri

— 

Marie Spinali (au centre) lance les robes connectées de Spinali Design.
Marie Spinali (au centre) lance les robes connectées de Spinali Design. — Spinali Design

Après les maillots de bain capables de vous dire quand il faut remettre de la crème solaire en envoyant une alerte sur votre téléphone, voilà le pendant automne-hiver.

La start-up mulhousienne Spinali Design, qui combine textile et nouvelles technologies, vient de lancer des robes connectées : « On se demandait quoi faire pour l’automne de toujours aussi féminin et numérique, explique la créatrice Marie Spinali. On avait aussi envie de quelque chose d’assez léger pour les périodes de fêtes de fin d’année. »

>> Vidéo de présentation des robes connectées de Spinali Design

Le capteur intégré dans le tissu ne mesure pas les rayons UV, comme pour les bikinis, mais il va permettre à la robe de « dialoguer » avec des applications mobiles ludiques et pratiques.

Des astuces pour assortir sa robe

Parmi les fonctionnalités des robes connectées, il sera par exemple possible de recevoir sur son téléphone des conseils de mode qui permettront à celle qui la porte de savoir avec quoi marier sa robe selon la saison. « Il sera aussi possible d’indiquer qu’on est bien arrivé à un endroit juste en appuyant sur le capteur, à la place du SMS que l’on envoie à ses proches », poursuit Marie Spinali.

Et parce que la créatrice n’a pas souhaité mettre de côté les conjoints, une application « de jeux coquins et culinaires » sera proposée pour les couples. « On est encore en train de travailler dessus. D’autres options peuvent arriver au fur et à mesure. Le numérique, ça peut évoluer », rappelle la Mulhousienne.

De nouveaux maillots de bain intelligents en 2016

La marque Spinali Design compte six modèles de robe, fabriqués comme les maillots de bain à Mulhouse et vendus à partir de 99 euros, dont trois robes de soirée.

Autre travail, en cours, pour la société : la préparation des maillots de bain de l’été 2016. « On prépare aussi l’aspect international parce qu’on a eu une forte demande pour les maillots en Australie, aux Etats-Unis et en Russie aussi. C’est fou l’impact que cela a eu !, se réjouit Marie Spinali. La technologie a même été un sujet d’étude en Allemagne. » Ses déclinaisons semblent infinies, alors à quand le bonnet qui indiquera à votre mobile à quel endroit il a été oublié ?