Halloween: On a testé les hamburgers aux vers

INSOLITE C'est une opération originale de la société Speed Burger pour fêter Halloween…

Gilles Varela
— 
Strasbourg le 30 octobre 2015. Le cheeseburger aux vers de farine de Speed Burger, pour Halloween.
Strasbourg le 30 octobre 2015. Le cheeseburger aux vers de farine de Speed Burger, pour Halloween. — G. Varela / 20 Minutes

Ils veulent vous faire frémir et c’est réussi. S’il y a des vers dans le hamburger que vous avez commandé chez Speed Burger ce n’est pas la peine de prévenir le service d’hygiène. Depuis mercredi, la société de livraison de hamburger à domicile innove et commercialise pour célébrer Halloween une édition « très limitée » de cheeseburger… au vers de farine. Parce que 20 Minutes n’a peur de rien, on l’a testé pour vous.

Avec cinq grammes d’insectes comestibles par hamburger, l’opération a de quoi surprendre… et faire parler. Eric Gross, le gérant de Speed Burger à Strasbourg l’a bien compris. « Quand on nous a annoncé cette surprise spéciale, j’ai un peu hésité car on est jamais à l’abri d’un ver qui tombe dans un autre hamburger lors de sa fabrication. Mais quand j’ai vu que tout était bien carré, avec un vrai process, je me suis lancé. Et je les garde bien à part… »

Strasbourg le 30 octobre 2015. Le cheeseburger aux vers de farine de Speed Burger, pour Halloween. - G. Varela/20 Minutes

 

A la vue des vers qui grouillent (dans mon imagination) sur la bonne tranche de cheddar, pas évident de croquer dedans. Une fois ce cap passé, les yeux fermés, un léger goût noisette, à peine sucré prend le dessus. C’est plutôt bon et cela ne dénature pas l’ensemble, conférant même au burger une petite saveur fumée. Manger un hamburger aux vers, c’est surtout combattre son esprit. Ça croustille et ça reste coincé entre les dents, mais pour épater les copains, c’est épatant.

« Un truc entre collègues, pour le fun »

« J’adore Koh-Lanta, mais à la télé », confie une cliente. Et c’est un peu ça, quand on mange le « Creepy Burger ». « C’est avant tout un truc qui se fait entre amis, un défi à relever entre collègues au bureau ou le soir entre copains. C’est pour le fun, explique Eric Gross. Pour l’instant j’en ai vendu trois ce vendredi midi. Et selon les commandes, je vois bien que c’est pour rigoler. D’ailleurs il n’est pas vendu dans un menu. Les clients prennent autre chose mais le Creepy Burger, c’est plus pour l’amusement que pour la curiosité culinaire. »

Strasbourg le 30 octobre 2015. Le cheeseburger aux vers de farine de Speed Burger, pour Halloween. - G. Varela/20 Minutes

 

Et pour ceux qui veulent relever le défi ou tester les aliments de demain, mieux vaut se dépêcher car l’opération ne dure que jusqu’au 1er novembre.