Football: Qui a dit? «Dans la tête du Strasbourgeois, il y a le Racing et la cathédrale»

SPORT C’est l’un des nouveaux défenseurs du Racing club de Strasbourg…  

Floréal Hernandez

— 

Le tifo «Cathédrale» du kop lors du derby Strasbourg-SR Colmar (3-1), le 13 février 2015.
Le tifo «Cathédrale» du kop lors du derby Strasbourg-SR Colmar (3-1), le 13 février 2015. — G. Varela / 20 Minutes

Felipe Saad a vu du pays en France depuis son arrivée en 2007. Le défenseur brésilien a évolué en Bretagne avec Guingamp, en Corse avec Ajaccio, en Normandie avec Caen ou en Savoie avec Evian-Thonon-Gaillard. Depuis cet été, il est à Strasbourg et est surpris par l’engouement qu’il y a autour du Racing. Il l’a confié au site de So Foot, ce week-end, avant le match de Coupe de France face au FC Kronenbourg (1-2).

Le Racing « conserve le rôle d’une véritable institution en Alsace. Je ne l’avais jamais ressenti à ce point autre part en France. Peut-être un peu à Guingamp, mais davantage à une échelle départementale, certainement pas pour toute la Bretagne et pour tous les Bretons. Dans la tête du Strasbourgeois, il y a le Racing et la cathédrale, presque millénaire. Cet attachement ne se retrouve pas que dans la capitale régionale, même dans les petits villages, tu peux constater cet amour pour les couleurs du club, pour ce qu’elles représentent ou incarnent, souligne Felipe Saad. Quand les supporters s’adressent à toi, en tant que joueur, tu mesures à quel point cela compte, tout ce patrimoine, et combien il faut vite remonter en L2. Pour un club en National, c’est impressionnant. »