Bas-Rhin: L'agresseur multirécidiviste de Mertzwiller soupçonné d'une autre agression

JUSTICE L’homme interpellé samedi à Mertzwiller, soupçonné du viol en récidive d’une promeneuse durant son évasion est soupçonné d’une autre agression survenue durant sa cavale…

G.V. avec AFP

— 

La commune de Mertzwiller, dans le Bas-Rhin.
La commune de Mertzwiller, dans le Bas-Rhin. — Google Maps

L’homme interpellé samedi à Mertzwiller (Bas-Rhin), soupçonné du viol et d’une agression violente à l’arme blanche samedi d’une promeneuse promenant son chien dans la forêt, est actuellement entendu dans le cadre de l’agression à la hache d’un promeneur fin septembre dans la forêt de Haguenau. Les faits se seraient produits lors son évasion de la prison de Toul (Meurthe-et-Moselle) le 26 août dernier, alors qu’il bénéficiait d’une permission de trois jours.

Laissé pour mort

Cette nouvelle victime, un homme de 70 ans, avait été laissé pour mort par son agresseur avec une grave blessure au crâne. Il était d’ailleurs toujours hospitalisé plus de deux semaines après les faits.

Il purgeait une peine de 12 ans de réclusion criminelle

Le suspect, qui fait partie d’une communauté de Tziganes sédentarisés en forêt de Haguenau, a été interpellé sur la base de « rapprochements » opérés par les enquêteurs. Il a été mis en examen lundi pour « tentative d’homicide volontaire » et « viol avec arme » dans cette affaire. En situation de récidive, il encourt la perpétuité. Il purgeait une peine de 12 ans de réclusion criminelle, prononcée en avril 2009 par les assises du Bas-Rhin pour le viol d’une adolescente de 15 ans, en juillet 2006. Sa peine courait jusqu’à fin 2018.

La permission de sortie qui lui avait été accordée par un juge d’application des peines (JAP) de Nancy avait pour objectif soit de « maintenir les liens familiaux », soit de « préparer sa réinsertion », avait expliqué lundi le parquet de Strasbourg.