Alsace: Le Conseil d'Etat se prononcera le 2 novembre sur la grande région Est

REFORME TERRITORIALE Le Conseil d'Etat devait rendre son ordonnance ce vendredi après les recours alsaciens et lorrains contre l'ACAL...

Alexia Ighirri

— 

Paris le 27 mars 2012. Illustration facade du Conseil d'Etat sur la place du palais royal a Paris.
Paris le 27 mars 2012. Illustration facade du Conseil d'Etat sur la place du palais royal a Paris. — A. GELEBART / 20 MINUTES

Pas de suspension du décret de convocation des électeurs en vue des élections régionales a tranché le juge des référés du Conseil d’État. Ce vendredi, le Conseil d’Etat devait rendre son ordonnance sur les recours demandant l’annulation de la réforme territoriale et la suspension des élections de décembre, déposés par Unser Land, le Parti Lorrain, le Parti des Mosellans et celui de l’ancien ministre et ex-président du conseil général du Bas-Rhin Daniel Hoeffel et du juriste Robert Hertzog.

Unser Land a relayé cette décision par voie de communiqué : « le Conseil d’Etat a rendu une ordonnance par laquelle il rejette le recours en référé, argumentant de l’absence d’urgence », indique le mouvement avant d’arguer que « le dépôt officiel de candidatures commence dans moins d’un mois ! L’affaire sera jugée donc une nouvelle fois par le Conseil d’Etat, mais cette fois-ci sur le fond. L’audience aura lieu avant le 2 novembre, jour du début du dépôt officiel des candidatures. »